Le 4x4 et la deux-chevaux. [PV: Violine Fleur-de-Lys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 4x4 et la deux-chevaux. [PV: Violine Fleur-de-Lys]

Message par Aran Mela le Jeu 1 Sep - 15:50

Il faisait encore frais et le soleil peinait à se montrer à l'horizon. Ce genre de matin se comptaient sur les doigts d'une main et cela n'en était que mieux, plus un moment est rare, plus il est facile de l'apprécier. Cette fraîcheur permettait d'oublier que ce monde était dangereux, comme une accalmie en plein milieu d'un champ de bataille.
Une brise légère se leva, elle était froide et beaucoup auraient trouvé qu'elle n'était pas une bonne chose. Mais la brise amenait avec elle un mélange. Un mélange d'odeurs, toute plus particulière les unes que les autres. Un mélange dont seuls les courageux du matin pouvaient profiter. Une odeur de pain et viennoiseries tout droit sorti du four venait de la droite, sur la gauche l'on pouvait sentir un mélange d'épices, du thym, du curry et quelques aromates dont on ne pouvait qu'apprécier l'odeur. Il y avait aussi cette senteur particulière, celle de l'Homme, l'ouvrier passant devant le magasin et me saluant de la main, le soldat de garde la nuit durant et retournant de ce pas profité du sommeil qu'il n'avait pu encore avoir.
Toutes ces arômes se mélangeaient pour former un amas unique de senteur, que je nommai rapidement, la fragrance des lève-tôt.
Je respirai un bon moment, la brise légère s'insinuant dans tout mon être. Puis me retournai en face de ces immenses portes.
Quelques de mes hommes s'occupant de la vente du magasin dans la journée se tenait devant moi, je leur dis alors d'une voix calme mais forte.
"Messieurs la journée va commencer, comme d'habitude je veux que vous soyez irréprochable avec la clientèle, le client est Roi n'oubliez pas."
Ils  hochèrent finalement de la tête et je me dirigeais vers la double porte du magasin et l'ouvrit en grand, laissant ainsi place à une esplanade de magasins formés en arc de cercle autour de l'entrée. Poissonnerie, boucherie, boulangerie, droguerie, cordonnerie, tailleur... Un spectacle grandiose dont je ne me lassais jamais, et la fierté qui me gagnait d'avoir bâti une telle chose de mes propres mains était toujours aussi grisante.
Il y aurait peu de clients pendant encore une heure voir deux, puis les clients afflueraient et cette marée de gens ne s’arrêteraient qu'en fin de soirée quand les personnes travaillant de nuit se serait décidé à venir acheter ce qu'il leur fallait pour la journée.
C'était le sourire aux lèvres, le nez remplit de cette fragrance et le baume au cœur que je me postais dans la rue en attente des premiers  clients.
avatar
Aran Mela

Messages : 3
Date d'inscription : 28/08/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum