Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Ven 11 Mar - 23:46

Forever Fall, une immensité d'arbres naturels dont les feuilles d'un rouge vermillion semblaient chûter sans cesse de la cimes de ces imposants troncs sans pour autant que ces derniers ne commencent à manquer de feuilles. Certains disaient que l'endroit était empreint d'une certaine magie, d'autre penchaient pour une simple illusion optique basé sur la couleur prédominante de cette forêt gigantesque, mais tous s'accordait à dire que l'endroit était empreint d'une beauté ainsi que d'une poésie rare. Il ne semblait pas y avoir la moindre habitation ou tout simplement le moindre signe de vie entre ces arbres protecteurs. Cependant, d'aucun n'osait dire qu'elle était vierge de toute vie. Ce n'était un secret pour personne, des créatures de Grimm se cachaient bien souvent entre deux troncs, entre deux chûte de feuille pour s'attaquer aux convois et passant qui avaient la fougueuse envie de traverser cette forêt dont l'idylle n'était qu'éphemère. La plupart des êtres étant passés par cette immense forêt au nord de Vale avaient pu voir toute la poudre aux yeux qu'offrait cette forêt se dissiper pour ne laisser place qu'à la réalité sanglante et sordide si chère au monde dans lequels les habitants de Vale evoluent. Dans cette imensité, personne ne pouvait vous voir saigner au milieu des chûtes de feuilles. Les gens tombaient, les feuilles recouvraient les corps et la personne était ensuite rapidement oubliée. Les arbres pleuraient peut-être, des larmes de sang, triste de ne plus être aussi appréciés qu'autrefois.

Et justement, aujourd'hui tandis que l'astre solaire prenait sa place importante au centre de ce ciel bleu qui recouvrait comme toujours le continent de Vale, un corps était en train de disparaitre sous les feuilles. Au bord du chemin principal de terre se trouvait un petit tas de feuilles au pied d'un arbre imposant. Une tête humaine sortait tout juste de ce tas de feuille et se contentait d'observer la route. Cette tête appartenait à Mist, assise ici depuis trois jours, elle n'avait pas bougé d'un pouce et se contentait de fixer la route d'un air neutre. Car tels étaient ses ordres, observer la route, enregistrer chaque personne y passant, faire un rapport des évenements au bout de quatre jours d'observation. La jeune fille n'avait pas eu besoin d'un calepin, elle enregistrait tout ce qu'elle voyait de visu et la White Fang n'aurait qu'à se servir dans sa mémoire une fois sa mission remplie. Aujourd'hui elle ne jouait le rôle que d'une simple caméra dans cette tragédie sans fin qui se jouait sur l'immense scène de Vale. Elle était donc restée ainsi, sans bouger ou fermer les yeux et les feuilles l'avaient peu à peu recouverte. Cela ne gênait pas la machine, elle n'épprouvait aucune gêne et sa vision n'était pas encore obstruée. Elle pouvait donc se contenter d'attendre. Elle ne faisait pas preuve d'une patience sans nom, elle était juste programmé pour accomplir certaines tâches. Lorsque vous mettez en route le four par exemple, il restera en marche jusqu'à ce que vous décidiez de l'éteindre ou que ses composants ne finissent par lâcher. Il en était de même pour Mist.

Depuis qu'elle était présente sur les lieux elle n'avait pu noter la présence de personne, si ce n'est quelques grimms qui étaient passés devant elle sans la remarquer, ne faisant désormais qu'un avec le paysage son camouflage était presque optimal. Ses processeurs ne tournaient pas un plein régime et elle ne se servait que depuis quelque temps uniquement de ses capteurs visuels et sonore. Lorsque le soleil se couchera, sa mission serait remplie et elle rejoindrait le campement de la White Fang le plus proche ou on lui donnerait de nouvelles directives. Une feuille se posa alors calmement sur la tête de la demoiselle mais son attention était déjà totalement absorbé par ses capteurs sonore. Des bruits de pas qui semblaient de plus en plus fort. Une cible approchait de sa position, Mist tourna donc machinalement la tête en direction des bruits de pas. Finalement elle aurait peut-être quelque chose à rapporter à ses superieurs. Elle fixa donc le chemin, et répartît son energie dans tout ce qui pourrait l'aider à identifier ce qui approchait.


Dernière édition par Mist Azuréan le Sam 23 Avr - 16:17, édité 1 fois
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Sam 12 Mar - 0:57

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Forever Fall est une forêt à la beauté immuable, infinie. Elle est parfaite pour se promener et évacuer son stresse d’après mission. Chaque fois que mes pas foules cette partie de Vale, c’est comme si plus rien n’existait, plus rien n’avait d’importance. Si le front ne m’appelait pas, je crois que j’élirais bien domicile dans ses lieux. De plus, les feuilles qui tombent sont une vision agréablement mélancolique pour tout promeneur en recherche d’évasion.

Aujourd’hui est un jour spéciale pour moi. Il s’agit de la commémoration de la mort de ma famille. Actuellement, je n’ai personne pour me soutenir, personne sur qui reposer ma tête sur son épaule quand j’en ai besoin. Et c’est mieux ainsi. Mais par moment, je me surprends à vouloir  nouer des liens, former une nouvelle Team. Il s’agirait de gens sur lesquels je pourrais compter et avoir confiance en eux… Je chasse d’un revers de la main cette douce idée. Non, il ne faut pas. Je  ne veux pas revivre cette tragédie à nouveau. Je ne veux pas avoir le sang d’innocent sur les mains. Il n’empêche que ses sentiments grisants me manquent un peu…

  Le vent souffle dans mon dos. Je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille et essaye de déloger l’étrange sentiment qui reste coincer dans ma gorge. J’en viens même à espérer une bagarre pour pouvoir penser à autre chose. Soudainement, une myriade d’ombre fuse près de moi. Je saisi Sky’s claw, ma fidèle hache et la transforme, immédiatement, dans sa version arme à feu. Je tire quelques salves de munition qui atteignent l’un ou l’autre Grimm. Les créatures se retournent vers moi, tandis que je cours vers eux, lame à la main. Ma hache s’abat rapidement sur le monstre le plus proche et le coupe en deux sans bavure. Je jubile face à la déferlante d’adrénaline qui parcours mon corps. Une course poursuite effréné débute alors. Une horde de Grimm-loup contre moi, que demander de plus pour soulager ses nerfs ? Pendant mon parcours de vitesse, je détruis quelques créatures sans y prêter attention. L’aventure se poursuit même sur les branches des arbres. Je me permets même une petite acrobatie. Je saute en me retournant pour faire front à mes proies et tire de nouveaux dans leur direction. Quand je retouche enfin le sol, c’est le début du drame pour moi. Un des Grimm me frappe de plein fouet et m’envoie valdinguer quelques mètres plus loin. Je me relève tant bien que mal et reprends ma course frénétique, mais mes adversaires me rattrapent sans peine et parviennent à me porter quelques coups. Nous débouchons rapidement sur une petite clairière. Un petit amoncellement de feuille ocre attire subtilement mon regard, une partie noire s’y trouve. Malheur à moi que d’y avoir prêté attention. Une attaque grouper de ses montres me propulse, non sans essuyer quelques coups bien placer, dans la direction de cet étrange tas. Je m’apprête à accuser le choc, mais quand je percute les feuilles je fais un rouler-bouler avec la personne qui se trouvait dessous. Je me retrouve sous elle et quelle n’est pas mon choc quand je me rends compte de qui il s’agit. Une personne que je ne pensais jamais revoir. Une bonne amie, même s’il s’agit d’un robot.

-Mist ? C’est toi ?!



_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Sam 12 Mar - 2:39

Rapidement, la série de pas facilement remarquable gràce aux feuilles qui jonchaient le sol se changea en une course effrénée. La cadence ainsi que l'intonation des ces bruits se firent de plus en plus élevées. Mist analysait déjà le son avec un code auxiliaire et pouvait déduire que de nombreuses cibles approchaient rapidement. Elle écarquilla les yeux pour ne pas rater la moindre personne qui aurait à emprunter ce chemin. Puis plusieurs coups de feu se fîrent entendre, résonnant tel un echo se propageant dans cette forêt de sang. A ce son, tous les programmes de raisonnement appartenant à l'androïde se mirent en route. Elle lança un calcul de probabilité en se servant de son savoir stocké dans sa banque de données et très rapidement elle sortît un résultat. Il y avait Quatre-vingt sept pourcents qu'une personne armée d'une arme à distance soit aux prises avec des grimms, et selon les bruits de courses, cette personne ne semblait pas pour le moment avoir l'avantage étant donné qu'elle était poursuivie. Mist attendît simplement dans son tas de feuille pour pouvoir discerner quelque au travers des troncs qui l'entouraient. Lorsqu'elle aurait de nouveaux paramètres à prendre en compte, elle pourrait aviser quelque chose. Mais pour le moment les ordres étaient clairs. Surveiller le chemin.

En un instant, les herbes hautes sur la gauche de l'androide s'écartèrent et une personne posa le pied sur le chemin. Dirèctement, elle fût braquée par le regard de Mist . La base de données dont se servait l'androïde ne sortit aucune information sur la personne qui venait d'arriver. Cependant il ne fallut qu'une unique seconde pour qu'un nouveau dossier soit créer sur cette personne. Les données qui y fûrent entrées étaient les suivantes :
-Humain ; Sexe Féminin ; Age inconnu ; Nom inconnu ; Armée (sans doûte avec ce qui avait produit les coups de feu.) ; Pose le pied sur le chemin surveillé à douze heure, quarante-trois minute et sept seconde ; Ennemi potentiel.
Suivant la demoiselle en robe de près, de nombreux monstres de Grimm arrivèrent du même chemin que cette dernière. Ils étaient en chasse, et leurs proie était de toute évidence cette humaine. Les processeurs de Mist comptèrent un total de treize monstres de Grimm, certains semblaient avoir subis des blessures perforantes, et ils se fîrent tous qualifiés de cible hostile. Cependant Mist ne comptait pas bouger, rien dans ses codes ne lui demandait de venir en aide à cette humaine ou encore d'affronter ces créatures. Selon ses calculs, son camouflage la protegerait de ces bêtes. Elle n'avait qu'à observer la scène.

Il arrive parfois malheureusement que les calculs soient erronés. Telle est la limite d'une machine, elle ne pouvait inclure dans ses calculs les imprévus. L'humaine recevît alors une multitude de frappe en traître et voltigea directement sur la cachette de Mist. Ce fût alors une explosion de feuilles tandis que les deux corps roulèrent dans les feuilles mortes pour ainsi se retrouver quelques mètres plus loin au milieu de toujours plus d'arbres. L'oeil gauche de l'androïd se débrancha à la suite de ce violent choc perdant de sa couleur, elle se voyait désormais dépourvu d'un de ses deux capteurs visuels. Elle analysa rapidement la situation. Sa cachette venait d'être détruite, les créatures allaient sans doute les attaquer dans quelques minutes. Elle ajouta au dossier sur l'humaine qu'elle pouvait vraisemblablement utiliser une aura étant donné qu'elle ne possedait aucune blessure apparente. Elle était donc allongée tel un poids mort sur l'humaine et front contre front elle fixait son oeil, attendant que ses calculs se terminent pour connaître la meilleure chose à faire dans cette solution. Cependant, elle n'eut pas le temps de terminer ce qu'elle avait entreprit que l'humaine haussa la voix et Mist en profita pour enregistrer le timbre de sa voix dans ses fichiers.

Les informations que contenait la phrase de l'humaine cependant, stoppèrent tout calcul l'espace d'un instant. La personne demanda si l'androïde portait bien la dénomination de Mist. La machine ne comprenait pas. Elle restait plantée ici, sur l'humaine, le regard vide. Elle refît en boucle un scan visuel de l'humaine aux cheveux blanc, en comparant avec les fichiers sauvegardés. Mais à chaque fois, un simple message d'erreur apparaissait. Mist n'avait aucune donnée interieur à cette rencontre sur l'humaine qu'elle écrasait sous son poids de machine. Plusieurs de ces systèmes se mirent en erreur et elle entama un redémarrage. Son seul oeil encore actif se ferma l'espace de quelques secondes avant de s'ouvrir de nouveau.

"Activation : Protocole Mist. Relancement des fichiers en cours d'utilisation."

Elle faisait de nouveau face avec l'humaine dont elle n'avait toujours aucune information concrète. Elle ajouta donc simplement d'une voix monocorde.

"Veuillez décliner votre identitée."

L'humaine n'eût pas le temps de répondre qu'un bruit lourd se fît entendre. Un loup bien plus imposant que ses pairs venait de faire irruption dans cette étrange conversation. Il fît un hurlement respectable tandis qu'il se dressait de tout son être, atteignant ainsi la cime des arbres avoisinants. Autour des deux filles et de ce qui semblait être le chef de meute, se trouvaient toujours les autres monstres de Grimm plus petits et respectables. Directement la prioritée accordée à l'androïde par ses processeurs fût de s'éloigner le plus rapidement du danger. Elle décida d'informer alors l'humaine qui partageait son infortune.

"Nous sommes encerclées, nos chances de survie sont de-"

Elle n'eut toutefois pas le temps de terminer sa phrase. Le loup décida de la happer entre ses crocs, l'éloignant alors du sol et libérant l'humaine. Mist informa simplement sans le moindre trait d'émotion sa situation à l'humaine.

"Je subis des dommages."

Elle utilisait l'énergie de son noyau pour ne pas ceder entre les crocs perforants de la bête. Cependant, elle n'avait pour le moment aucun code de combat et pouvait simplement ce permettre de rester ici, dans la gueule de l'animal, laissant ses bras tendre vers le bas. Elle se mît à faire la seule chose qu'elle pouvait. Repeter en boucle qu'elle subissait des dommages.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Sam 12 Mar - 19:42

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Le regard sans vie de… Continuons à l’appeler Mist. Le regarde sans vie de Mist, autrefois si plein de sentiments me surprend. Je suis encore plus sous le choc quand elle en vient à me demander mon identité. Comment ne pouvait-elle pas me reconnaitre ?  Elle qui avait été l’une des premières à lui souhaiter la bienvenue à Beacon, il y a 6 ans. Elle qui, trois ans plus tard, avait été l’une des seules à braver la solitude que je m’imposais pour éviter de faire du mal aux autres. Il est vrai qu’il y a de cela maintenant un an que je n’ai plus de nouvelle d’elle. Elle a été porté disparus, mais je ne pensais pas la revoir ici et maintenant. Et je ne pensais pas non plus qu’elle ne me reconnaitrait pas.

Je suis subitement extirpée de mes songes car Mist se fait happer par ce qui semble être le chef de la meute des Grimm. Je réagis d’instinct à la situation. Je saisis ma hache et je m’élance pour assener une kyrielle de coups sur celui qui est en train de mâchonner le corps métallique. Je le découpe en plusieurs parties tout en évitant avec soin de ne pas blesser mon amie.  Je cherche dans une de mes poches un petit objet en forme de couteau suisse, mais qui renferme une dague. Je lui tends pendant qu’elle se relève.

-J’espère que tu sais toujours te battre.

Une fois qu’elle saisit l’arme, et la regarde de son visage impassible, je me mets en position de combat, dos à elle, et me propulse dans la mêlée. Je porte quelques coups afin de faire diminuer le nombre de monstres ennemis.  Quelques cadavres de plus et une fatigue qui commence à faire son apparition, je me retourne pour voir si tout va bien du côté de mon « alliée ». Pourtant, elle n’a pas bougé d’un poil, toujours figer à scruter l’arme dans ses mains. Un loup en profite pour amorcer une attaque contre elle. Je cours alors dans sa direction et la plaque au sol pour qu’elle ne se la prenne pas de plein fouet.

-Mist, fait un peu attention… Je te retrouve enfin, ne me fait pas avoir des cheveux blancs plus que j’en ai déjà. Regarde-moi et essaye d’adapter les mouvements que je fais pour l’arme que tu as entre les mains.

Elle me regarde toujours avec une expression de vide. Je m’inquiète fortement pour elle. Qu’est-ce qu’il a bien pus lui arrivée ?  Je me souviens encore de la première fois où je lui ai fait manger une pomme, elle était vraiment émerveiller du gout que cela avait. Mais je n’ai pas le temps de rester sur ses réflexions et je me replonge dans la bataille.

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Mer 16 Mar - 6:56

Cette situation était pénible pour la mission de Mist, son noyau se déchargant assez dans cette situation elle allait devoir recharger ses batteries lorsqu'elle serait rentré au campement. Le problème était que la glorieuse White Fang n'avait pas des quantités infinies de Dust et ne pouvait se permettre d'utiliser toutes leurs précieuses ressources uniquement pour les beaux yeux de l'androïde. Mist n'esperait pas grand chose de la situation, elle n'avait le droit d'utiliser sa balise de secours qu'en dernier recours et selon le niveau de danger des opposants. Elle n'avait pas encore le seuil critique et se contentait alors juste d'attendre. C'est alors que l'humaine au noeud dans les cheveux se propulsa vers la bête, armée d'une hache imposante elle commença à trancher la bête encore et encore. Elle était rapide, et possedait une certaine force pour manier cet instrument avec tant de facilité. Mist observait le carnage silencieusement, enregistrant les nouvelles informations. Ses systèmes recalculèrent les chances que l'humaine que l'on pourrait presque qualifier d'albinos survive à cette attaque de Grimms avec les nouveaux paramètres.Le résultat dépassait désormais facilement les soixante-dix pourcent de réussite. Etrangement, Mist ne recevit aucun coup de la part de l'étrange humaine dans cette boucherie qui servait d'affrontement entre le loup et la manieuse de hache et finalement, la tête du monstre chûta alors qu'elle venait d'être séparée du reste du corps libérant alors au passage la machine prisonnière de ses crocs. Mist resta quelques secondes étendue sur le sol à analyser ce qu'il venait de se passer. Elle ne comprenait pas pourquoi cette aide inesperée avait-eu lieu. Peut-être s'agissait-il d'une personne ayant le trait "Moralité élevée" ?

Finalement, la machine se releva sur ses deux jambes tandis que l'humaine s'approchait, laissant derrière elle une immense masse noire qui vivait il y a peu. Tandis que la masse se dissipait dans une poussière si commune aux monstres de Grimm, la combattante lui tendit alors un petit objet métallique. N'ayant jamais vu ce genre d'objet auparavant, l'androïde ne comprenait pas pour quelle raison elle se voyait offrir ce morceau de métal. Une remarque énnoncée plus tôt par l'humaine lui revanait alors en tête. Elle n'avait pas simplement demander si mist possedait les connaissances requises pour un affrontement, non elle avait ajouté le préfixe "Toujours". Mist commença de nouveau une analyse de ses fichiers et se rendit rapidement compte qu'elle n'avait pour le moment jamais acquérit les connaissances propres au combat. Cette humaine à la peau de porcelaine était étrange et la machine ne parvenait pas à comprendre exactement le mode de fonctionnement de cette humaine. Tandis qu'elle retourna affronter la meute qui jusque là n'avait pas osé attaquer, encore sous le choc d'avoir perdu leur chef de meûte si rapidement, Mist elle continua de fixer l'étrange objet. Etait-ce un cadeau ? Pourquoi offrir quelque chose à un simple outil, une simple machine servile ? Mist ne comprenait décidement vraiment rien à la situation. Elle continuait de fixer ce qu'elle tenait entre les mains, le retournant parfois pour mieux l'observer, passant ses doigts dessus comme pour comprendre ce qu'était cette chose. Elle était plus occupée sur le fait qu'elle venait de recevoir une offrande plutôt que sur l'utilisation de l'objet. Etrangement, ses processeurs répondaient favorablement à l'idée de garder précieusement l'objet offert gracieusement par sa sauveuse.

D'un seul coup l'androïd ressentit un violent choc et referma aussitôt la main fermement sur l'objet comme si elle avait eu peur que ce cadeau s'éloigne de ses doigts. Alors que la situation d'il y a peu était désormais inversée, l'humaine à la robe bleue venait de la sortir de sa torpeur. De nouveau, elle l'appela par son nom comme si elles se connaissaient déjà depuis longtemps. Elle ajouta qu'elle venait de retrouver la machine, selon Mist l'humaine ne pouvait que se tromper. Aucun de ses fichiers ne comportait le profil de sa sauveuse. Sauveuse qui semblait l'avoir sauvé une seconde fois. Elle lui demanda alors de d'adapter ses mouvements, l'humaine semblait donc en savoir décidement bien plus que l'adroïde sur elle. Mist fixa alors l'objet métallique, il s'agissait donc d'une arme. En effet, il semblait que quelque chose pouvait en sortir. Mist calula alors les chances de survie de ce petit groupe de deux personne si elle aussi prenait part au combat, si les deux se battaient ensemble pour repousser les bêtes. Leurs chances de victoire grimpa alors de quinze pourcent. Si elle éliminait les monstres de Grimms elle aurait de toute manière plus de calme pour terminer sa mission et de plus même si cela n'était pas dans sa programmation elle se sentait un brin redevable pour l'humaine qui venait de lui sauver la mise à deux reprises. Elle fixa alors l'humaine dans les yeux de son air neutre habituel.

L'humaine semblait épprouver le sentiment d'inquiétude. Avait-elle peur de se faire blesser dans la bataille ? Elle avait pourtant un énorme avantage sur la meute de loups en terme de combat. L'androïd rechercha alors dans ses fichiers une scène bien particulière dont elle avait été témointe. Un membre des White Fang en train de consoler un enfant faunus qui venait de perdre quelque chose qui lui était cher, ses parents. Mist copia les mouvement et les mots et les mots consolateurs qu'elle avait pu enregistrer. Elle passa ses deux bras derrière l'humaine aux longs cheveux, posa une main sur sa tête et la serra contre elle. Tapotant la tête de l'humaine avec sa main elle ajouta.

"Là, là... Tout va bien se passer..."

Elle resta quelques secondes ainsi avant de se relever, poussant légèrement l'humaine. Pourquoi avait-elle fait cela ? Elle même n'en savait trop rien, il s'agissait d'une humaine donc en temps normal elle n'avait aucun besoin d'essayer de lui remonter moral. Cependant elle le fît quand même. Ce n'était pas contraire aux ordres de simple réconforter quelqu'un qui n'était pas un ennemi déclaré, et de plus si l'humaine était inquiète, ses capacités de reflexions lors de l'affrontement qui allait avoir lieu seraient réduites. Elle nota rapidement la position de chaque créature qui allait devoir périr. Puis elle fixa de nouveau longuement l'arme et décida de la mettre dans une poche intérieur à son manteau noir. Elle ne voulait pas l'abimer, elle devait être respectueuse des cadeaux qu'on lui offrait. Ses processeurs de fonds avaient décidés de mettre ce précieux trésor dans une poche toute proche de son noyau. Elle tendit alors sa main droite devant elle et produisit de l'énergie de cette même main. Son noyau se déchargea d'une grande partie de l'énergie qui lui restait tandis que celle-ci commençait à prendre forme au creux de sa main. Rapidement, une hache éthérée apparût. Elle ressemblait en tout point à celle de l'humaine, à un point prêt qu'elle ne pouvait pas se changer en arme à feu car mist ne l'avait pas vu faire.

"Activation du mode combat. Protocoles auxiliaires de survie enclanchés. Cibles restantes : Huit. Blessures du groupe allié : Egratignures. Activation du protocole de copie, cible : Dossier E42. Prisonniers : Aucun survivant nécessaire."

En une fraction de seconde, elle qui semblait si molle au premier abord se propulsa sur le loup le plus proche qui semblait avoir inquiété sa sauveuse et fît la même chorégraphie coup pour coup que l'humaine venait de faire subir au chef de meûte il y a peu. Evidemment beaucoup de coup ratèrent car les deux cibles étaient de tailles différentes, mais le le monstre de Grimm devint rapidement de la poussière. Toujours sans aucune émotion elle se jeta sur la prochaine bête qui était désormais la plus proche.

"Ensemble. Nos chances de victoire s'élèvent à plus de quatre-vingt cinq pourcent. La victoire sera notre."

Et alors qu'elle se débarassait de cet ennemi là toujours avec la même série de coup, son masque de Grimm tomba de sa poche exterieur. Roulant pour aller se poser contre un arbre un peu à l'écart du combat. Mist ne s'en rendit pas compte, ses capteurs visuels étaient portés sur ses ennemis ainsi que sur sa partenaire.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Mer 16 Mar - 20:41

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Je suis surprise par le geste que Mist a envers moi. Elle me prend dans ses bras et tapote ma tête tout en disant "Là, là... Tout va bien se passer..." Comme si elle répète une scène enregistre dans sa base de donné et qu'elle rassure une totale inconnus. Il faut vraiment que je tire cette histoire au claire. On reste dans cette position quelques secondes avant qu'elle ne me lâche. Une fois que son étreinte se desserre, elle se redresse et fait face au Grimm. Elle juge l'arme que je lui ai donné, la range et tend la main devant elle. Une réplique de mon arme en énergie en surgit. Une nouvelle compétence qui m'abasourdit. Autre fois, elle n'avait pas cette fonctionnalité. Elle énonce une ligne de commande qui la passe en mode de combat. Un autre principe qui à changer. Elle ne devait pas faire cela avant, elle agissait vraiment comme une personne normal, n'énonçait jamais rien de la sorte. Que s'est-il vraiment passé ? Elle se jette à corps perdus dans le combat, reproduisant avec fidélité mes mouvements contre le chef de la meute. Elle m'invite à la rejoindre dans ce tumulte. Malgré tout, je remarque qu'un objet tombe de sa poche, mais elle ne le remarque pas. Je me relève et me dis que j'irais le chercher et lui rendrais une fois le combat finis. Je me poste dos à dos à elle, lui jette un rapide coup d'œil.

-Prête pour te battre à nouveau avec moi, ma vieille amie ?

J'analyse la situation et repère rapidement la moitié du groupe ennemi et fonce vers eux. Par surprise, j'arrive à en tuer deux assez facilement. Je n'ai pas de doute sur la suite du combat. À deux nous tenons les montres en respect. J'émets l'espoir que tout va se finir sous peu, pourtant une chose imprévue survient au mauvais moment. Une horde de Boarbatusk et quelques griffons viennent se rajouter à la partie.

-Cela n'en finira donc jamais, dis-je d'un ton exaspérer. Fais attention Mist ! Il y en a d'autres qui rappliquent !

Je m’écarte avec agilité pour pouvoir éviter une attaque d’un griffon qui se dirige rapidement sur moi, mais un des sangliers m’attend au tournant et me fauche me propulsant dans l’arbre le plus proche. Un cri de douleur retentit une fois que je percute l’écorce.



_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Jeu 17 Mar - 9:43

Les deux demoiselles étaient désormais dos à dos. Entourées de leurs opposants, elles se tenaient toutes les deux d'une posture parfaitement symétrique. Les bêtes restèrent quelques temps en retrait, observant les anciennes amies ces monstres ne semblaient plus vraiment sûr qu'attaquer était la meilleure chose à faire. Evidemment il s'agissait d'animaux, mais leur instinct de survie les faisait douter sur le dénouement de cette chasse. C'était à ce moment précis que l'expression "calme avant la tempête" prenait tout son sens. La véritable manieuse de hache demanda alors à la machine si elle était prête à de nouveau entrer dans la mêlée. Elle qualifia alors Mist de vieille amie avant de se jeter, hache en avant pour retourner au combat. L'androïde resta quelques secondes stoïque, fixant devant elle et opérant toujours à trouver une solution à toutes les étranges déblatérations de l'humaine qui ne semblait avoir de réelles compréhensions uniquement pour la concernée. Selon les données mémorielles enregistrées au sein de ses composants, Mist Azuréan avait été créée il y a seulement quelques semaines dans l'unique but de servir les agissement de la glorieuse et noble White Fang. L'humaine possédait vraiment énormément de paramètres dont Mist ne comprenait pas. Elle s'exprimait avec un registre familier, elle semblait déjà connaître le pion de la White Fang avant même leur rencontre, elle avait décidée de protéger et de sauver un simple outil. Finalement Mist supprima le trait "ennemie potentiel" du dossier concernant son alliée de circonstance.

Finalement elle fît de même, se propulsant pour faire de la poussière de Grimms. Elle attendait patiemment que le combat se termine, reproduisant les mouvements de la fille aux yeux de sang, elle activa une tâche de fond qui lui rappellerait d'aller recueillir des informations sur les étranges agissements de son alliée une fois la tempête de coups en tout sens terminée. Les loups étaient faibles contre les mouvement de son alliée et donc contre les mouvement de Mist, les deux jeunes filles se débarrassèrent rapidement et avec une certaine aisance de bon nombre de ces abominations à renfort de grands coups de hache. Les demoiselles allaient enfin pouvoir souffler et se reposer de toute cette agitation. Mist se stoppa après avoir éliminé le dernier loup se trouvant face à elle et une forme noire passa  juste devant elle à toute allure. Au même moment, sa sœur d'arme s'écria de rester sur ses gardes. Elles ne semblaient pas en avoir terminé avec les monstres de Grimms. Voilà que désormais de nouveaux opposants faisaient leurs entrés sur cette scène violente. Les deux êtres allaient devoir donner tout ce qu'elles avaient pour atteindre la fin de l’acte. Cette pièce allait-elle se terminer en tragédie ? Ou se finirait-elle d'un ton plus léger ? Mist ne pouvait ressentir l'agacement, elle savait parfaitement ce qu'elle avait à faire. Agiter l'arme de son alliée jusqu'à ce que le flot de Grimms cesse d'affluer avec autant de force.

D'un coup, un son bien distinct se fît entendre. Un cri féminin recouvra la petite clairière. Mist se retourna directement vers la provenance de ce son. Elle pouvait très bien assimiler le ton à la douleur, à l'inconfort. La jeune humaine était écroulée contre un tronc et son visage n'annonçait rien de bon. Mist ne voulait pas perdre son alliée. Elle ne pouvait pas se permettre de la perdre, si jamais elle venait à se retrouvait seule, elle n'aurait que très peu de chance de réussite. En seulement quelques secondes, elle rejoignit l'humaine. Au passage, elle prit quelques coups mais son noyau avait encore de quoi tenir son bouclier. Arrivée devant l'humaine elle se tourna vers les Grimms. Elle allait tenter de les empêcher d'avancer mais comme n'avait pas encore assimiler de posture de défense elle resta simplement stoïque, hache à la main.

"Humaine. Relevez-vous. Nous devons être deux pour triompher. Je dois aussi vous poser des questions."

L'assaut des créatures débuta. Tout d'abord, la machine se contenta de trancher celles qui arrivèrent trop prêt mais rapidement le nombre de la masse fût trop important et Mist fût prise de court. Elle commença à se faire rosser de toutes part, mais au moins l'humaine aurait le temps de s'en remettre. Finalement un sanglier prit un des angles morts de Mist pour se propulser sur l'humaine. La machine n'eut pas le temps de porter le moindre coup et se jeta devant la masse noire arrivant à toute allure et écarta les bras. Son bouclier céda finalement en même temps que la hache d’énergie qu'elle tenait en main. Ce coup venait de vider la plus grande partie des ressources de son noyau énergétique. Elle avait pu repousser le sanglier mais s'écroula au pied de l'humaine. Le torse désormais ouvert de la machine laisser apparaître plusieurs de ses composants ainsi que quelques LEDs clignotantes. Quelques étincelles fusaient de ce trou béant. Elle avait encore d’énergie pour se mouvoir faiblement mais plus assez pour son bouclier ou pour faire apparaître une arme. Elle restait tout de même neutre dans son ton et son regard.

"Dommages critiques. Alliée : protégée. Encouragements pour moral de la cible : Bonne chance, Humaine."

Mist n'avait d'autre choix que de laisser combattre l'humaine désormais. Selon ses calculs, la demoiselle aux yeux écarlates aurait plus de chance de les repousser qu'elle. Elle avait donc décidé de la protéger. De toute manière, elle irait se faire réparer en rentrant à la base.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Jeu 17 Mar - 22:09

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Je sais que pour l'instant je suis en mauvaise posture. Je n'espère pas grand-chose de la situation. Est-ce qu'elle va venir à mon secours ? Je finis à peine d'émettre cette pensée qu'elle se poste devant moi, arme aux poings. Elle fait mine de me protéger, mais sa posture laisse grandement à désirer. Rien avoir à ses compétences de combat d'autre fois. Elle me demande de continuer à faire face avec elle car nous devons être deux pour obtenir la victoire. Pendant qu'elle tranche les Grimm qui convergent vers nous, je vérifie que mes blessures ne sont pas trop graves. Un bruit de métal qui se fait percuter me sort de mon inspection. Je vois Mist étalé devant moi, la poitrine déchirée et les composants à l'air. Une rage ardente m'envahit subitement. Voire mon amie dans cet état m'est insupportable. Je sers des poings à m'en faire saigner les paumes.

-J'espère que tu fonctionne toujours à la Dust, ma chère. Et Alice, appelle-moi Alice.Dis-je en sortant des chargeurs de munitions de Dust et les vidant dans la main de l'androïde.  

-Je ne vous laisserais plus toucher à un seul de SES CHEVEUX ! Crié-je en laissant exploser ma rage.  

Je me jette dans la cohue et tranche tout ce qu'il me passe sous la main. La moitié des sangliers se fait déciment en un rien de temps. L'autre moitié se fait canarder par une salve de munition de mon sniper. L'armée sol n'existe maintenant plus, il me reste plus que celle de l'air. Je lève le nez et aperçois Jack, mon corbeau de compagnie, qui se fait mal mener.  

-Foutez la paix à mes amis !

C'est pas bon, il faut que je me calme. Une sensation inhabituelle parcourt mon corps et cette sensation n'est jamais de bon augure. Ma folie est en train de reprendre le dessus. Respirer est la clef. Je me concentre donc sur mon souffle. Régulier, limpide. Après quelques secondes, me voilà de nouveau calme, mais ne perdant rien à la détermination. J'évalue donc la situation rapidement. Mist hors services, il faut donc que je ne compte que sur moi. Je fais feu sur le Griffon qui harcèle mon corbaque. Il se met lui aussi en colère. Je me rends bien compte que seul, je ne peux pas rivaliser avec trois de ses créatures.  Il est peut-être temps que  je fasse appelle à l’un d’entre eux.  Le choix me parait évident.

Je fais le vide dans mon esprit et pense fortement à la l’incarnation de ma folie dont l’aide me sera le plus précieux. Je sens que mon corps en prend un coup et la fatigue commence tout doucement à me gagner, mais je peux encore me battre normalement. Une forme humanoïde prend forme devant moi. Il s’agit du Chapelier Fou, vêtus de son éternel chapeau haut de forme surdimensionné et de sa veste de costume. Il arbore aussi une élégante canne, renfermant sa fidèle épée. Mais détrompez-vous, malgré une telle description, son accoutrement et son apparence reflètent à merveilles la part de démence en moi.

-A l’heure, comme toujours. Dit-il en me regardant. Besoin de mes services, très chers ?
-Tu ne serais pas là au sinon, Chapelier. Comment se porte le pays des merveilles ?
-Comme la dernière fois que vous êtes venue, la folie qui te consume l’entretient.  Mais passons veux-tu ? Et si nous allions en découdre avec ses rustres.

Les Grimm se dirigent vers nous et nous nous lançons avec joie dans la bataille. J’aime bien me battre au côté du Chapelier fou. Nos styles sont assez complémentaires et notre complicité au combat est sans faille.


_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Dim 27 Mar - 5:37

L'humaine à la peau de porcelaine eût alors un comportement des plus intriguants. Par choix, elle décida de supprimer une partie de ses ressources en dust, élément pourtant si précieux sur les terres de Vale, au profit de la carcasse étendue sur le sol. L'android ne comprenait pas pourquoi cette combattante venait de lui faire don de cette poussière, non ce n'était pas vraiment cela, Mist pouvait emettre la possibilité que cette alliée avait décidé qu'il s'agissait là d'un sacrifice nécessaire pour leur réussite commune aux détriments des monstres des bois. Non ce qu'elle ne comprenait pas, c'était comment l'humaine connaissait sa source d'alimentation. Elle ajouta à son dossier la nommination de l'humaine. Alice. Elle souhaitait être appelée de la sorte, mais il s'agissait peut-être là d'un pseudonyme plutôt que d'une nomination formelle. Quoi qu'il en fût, Alice était une nomination plus simple et rapide qu'humaine. Alors Mist lui attribuerait ce nom désormais. Son questionnement ne s'arreta pas là. Alice montra un accès d'énervement soudain à l'encontre des bêtes sauvages. Mist attribua le ton de sa voix à une envie de vengeance, pourquoi Alice était-elle en colère de voir une simple machine amochée ? Elle n'eût le temps de lancer aucun questionnement que son alliée se jetta de nouveau dans la masse constituée de leurs opposants.

Cette Alice avait un comportement fascinant, elle subissait des dommages et ne s'en relevait que plus efficace. Son arme pouvait donc effectuer un changement pour devenir une arme de distance. Elle était beaucoup plus douée que ce qu'avait calculé Mist et l'androïde savait donc que si l'humaine venait à être une ennemie elle n'aurait d'autre choix que de fuir le combat en attendant réparation. Mais pour le moment, Alice possédait plus de données la qualifiant d'alliée que d'ennemie.
L'androïde décida de ne pas rester ainsi en tant que simple pièce inutile et procéda donc à la recharge de son noyau. Habituellement, elle s'asseyait sur une chaise spécialisée et différentes seringues métalliques utilisez les trous dans son dos prévus à cet effet pour lui injecter la dust qui allait parcourir une partie du corps métallique de Mist pour arriver jusqu'à son noyau. Cependant, aujourd'hui elle allait devoir se recharger seule et ne possedait pas le matériel adéquat. Elle lança une analyse pour connaître le moyen le plus rapide pour faire parvenir la poussière colorée à son noyau. L'analyse fût instantanément terminée tellement la réponse était évidente. Mist avait en ce moment même un trou béant au niveau du torse. Elle pouvait voir son noyau simplement en baissant la tête. Voir ses composants ne la gênait pas forcément, elle savait simplement qu'elle était en danger tant que n'importe qui pourrait remarquer sa vraie nature.

Fermant consciencieusement sa main droite pleine de dust pour ne pas en perdre un grain, elle plongea sa main à l'interieur de son propre corps. Ressantant quelques electrocutions qui lui laisseraient des traces sur les doigts elle posa la main sur son noyau. Il était brûlant. Ce n'est pas par simple courage qu'elle commença à dévisser une partie de son noyau malgré que sa peau humaine fondait à cause de la chaleur. Elle ne ressentait simplement pas la douleur du au fait de son corps métallique. De toute manière, elle était déjà bonne pour aller en réparation une fois sa mission achevée, donc ce n'était pas un peu de peau sur les doigts en moins qui irait la déranger. Elle tira ensuite pour laisser une ouverture dans son noyau et y déversa la poussière gracieusement offerte en faisant évidemment attention de ne pas en mettre à côté. Aussitôt, bon nombre de ses systèmes auxiliaires se remîrent en route. Elle revissa son noyau, vérifia que tout était bien en ordre à l'interieur et se leva avant d'activer son bouclier d'énergie. Au moins, désormais on ne pouvait plus toucher à ses composants sans passer par ce champ énergétique.

La situation avait désormais bien changée. Alice s'était débarrassée de chacune des créatures foulant la terre ferme et il ne restait désormais que quelques créatures de Grimms se réfugiant dans les airs. Cependant quelque chose de non conventionnel faisait face à l'humaine. Un homme couvert d'habits d'apparâts étranges. Mist ne possedait aucune donnée sur lui. Il semblait communiquer avec la demoiselle aux cheveux blancs. Les créatures du ciel voletaient autour de la clairière. Quoi qu'il en était, le combat serait bientôt terminé. Mist s'approcha des deux humains et énonça d'une voix calme.

"Alice, vous avez ma gratitude. Terminons cet affrontement désormais."

Elle gardait un oeil ainsi qu'une certaine distance vis-à-vis de l'homme. Prête à le prendre pour cible au moindre comportement étrange. Il parlait avec Alice, peut-être qu'elle avait reçu de l'aide pendant que la machine se réparait ? Mist fît alors apparaitre la hache qu'elle changea alors en arme de précision. Et commença à assaillir les créatures des airs de quelques balles d'energie.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Dim 27 Mar - 21:16

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

-Avec plaisir très cher. Et c’est normal de se soutenir entre amies, dis-je heureuse de son retour dans la bataille pendant qu’elle canarde les Griffons. Et ne t’en fais pas pour lui, il ne s’agit pas d’une personne vraiment réelle, continué-je en la voyant jugé mon nouvel allié. Il s’agit d’une personnification de ma semblance. Il disparaitra quand le combat sera fini.

Je m’écarte d’elle et fais un signe de tête au Chapelier. Nous nous élançons vers la cime des arbres sous nos ennemis. Nous atterrissons l’un et l’autre sur un Grimm distinct. La situation ne plaisant pas à nos montures de fortunes, elles commencent un rodéo de tous les diables. Je saisis le cou de cette créature pour rester sur son dos et je vois mon ami fait pareil.  Une fois qu’une fenêtre me le permet, je plante ma hache dans le flan du Griffon. Tressaillant sous mon coup, nous nous écrasons sur le sol. Je fais un signe de la main pour signifier à Mist que tout va bien et qu’elle n’a pas besoin de s’occuper de moi. Je ne laisse pas le temps à ma proie de reprendre ces esprits et m’occupe de lui en le rouant de coup. Il se transforme rapidement en poussière. Je m’assoie pour reprendre mon souffle et profiter d’un moment de répits.

La dure réalité d’être à son service, c’est qu’on est souvent malmené.  Et cette chère Alice n’est pas avare en situation saugrenue et dangereuse. Surfer sur pareille créature n’est pas vraiment dans mes habitudes. Surtout quand je me prends un ou deux coups de feu de notre alliée.  Enfin bon, je vais quand même faire ce pour quoi j’ai été convoqué, tuer. Un éclat de malice transparait dans mon regard à la suite de cette pensée. Une fois que le Griffon se repose un peu, mais cherchant néanmoins toujours à me déloger de mon perchoir, je lui assène une volée de coup d’épée à la base de la nuque. Cela fait son petit effet. Il essaye de me saisir d’une de ses pattes et je la tranche  net d’un coup sec et vigoureux.  Je poursuis mon geste par une taillade au niveau de l’aile gauche, que le monstre perd aussitôt. Nous commençons à  chuter rapidement.  La créature se retourne vers moi, me dévisageant avec une lueur de mépris dans le regard. Je m’élance pour le rattraper, me poste sur son torse et lui coupe la tête. Je connais une personne qui aurait jubilée à la simple prononciation de ses quelques mots. A quelques mètres du sol, je saute de mon perchoir et atterrit tout en rengainant mon épée dans ma canne. Une affaire rondement menée.

Je me relève avec peine, mais voir Mist parvenir au bout du dernier Griffon enlève tout cette peine. Le Chapelier vient me voir après s’être débarrassé du sien.

-Très cher, je crois que ma présence en ses terres touche à son terme. Les affaires du Pays des Merveilles m’appellent. Puis-je me retirer ?
-Certainement, dis-je d’une révérence. Merci pour tout, Chapelier.
-Au plaisir de vous revoir, répond-il en se baissant tout en ôtant son chapeau. Nous nous languissons de vous.

Il disparait, un grand sourire sur les lèvres. Je porte donc mon attention sur Mist. Je cours vers elle et le saisi dans mes bras.

-C’est génial ! On y est enfin parvenus ! M’exclamé-je.

Je l’invite à s’assoir au pied d’un arbre pour discuter. J’empoigne deux pommes bien rouges dans un petit baluchon protégé dans ma poche.

-Mais dis-moi, comment vas-tu ? Cela fait quand même un an que je n’ai plus de nouvelle de toi, lui demandé-je en lui proposant un fruit.



Dernière édition par Alice Branfubh le Lun 22 Aoû - 12:16, édité 2 fois

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Jeu 31 Mar - 16:10

Une fois de plus, l'humaine semblait tout sourire, Mist commençait à emettre la possibilité que cette Alice puisse éprouver une certaine sympathie pour sa personne. Evidemment, étant une machine elle ne pouvait comprendre ce qu'était réellement les sentiments ou encore certaines valeurs comme l'amitié. Selon ses dossiers, la signification d'ami était la suivante : Être doué de raison tenant à vous tandis que vous tenez à lui. Tenir dans le sens avoir une préoccupation pour ses ressentiments ainsi que de son parcours jusqu'à la fin de son existence. L'amitié était une version moins approfondie que l'amour.
Telle était la signification enregistrée dans ses données. Mist ne voulait pas voir l'humaine blessée pour l'unique raison qu'elle avait besoin de son aide pour affronter les créatures. Ce n'était pas par pure méchanceté, elle n'en voyait pas l'utilité. Et c'est pour cela qu'elle voulait connaître le fin mot de l'histoire, savoir pourquoi Alice était si familière avec elle. Mist ne pensait pas à l'existence d'une amitié à sens unique, cela ne mènerait nul part et serait totalement dénué d’intérêt pour les deux parties. La réponse la plus probable est la plus sensée était le fait que l'humaine portant la dénomination Alice possédait la Prosopagnosie. Un simple trouble de la reconnaissance des visages. Cependant quelque chose clochait. Alice connaissait non seulement la vraie nature de l'androïde ainsi que son nom. Peut-être essayait elle de se faire passer pour une alliée ? Peut-être voulait-elle récupérer des informations sur la White Fang ?
Quoi qu'il en fût, cette Alice possédait des renseignements dont elle n'était pas sensée avoir connaissance. Mist décida de garder un oeil sur l'humaine en toute circonstance. Elle reçut aussi des informations sur l'étrange apparition humaine qu'elle enregistra dans son dossier désormais nommé Alice. Il s'agissait donc de la semblance de cette demoiselle, si elle pouvait la maîtriser elle avait surement reçu un entrainement spécialisé.

Le reste du combat se déroula sans incident du côté de Mist, trop endommagée pour  tenter quoi que ce soit qui la mettrait trop à découvert, elle resta au sol pour fournir un soutien aux deux combattants humanoïdes semblaient se déplacer dans les airs avec une grâce peu commune à dos de ces créatures. Peut-être était-ce là une représentation de l’adage combattre le feu par le feu. Il s'agissait là d'une manœuvre hautement astucieuse car une fois placé sur le dos de ces créatures, il suffisait de bien s'accrocher et cette dernière devenait inoffensive au possible. Le monstre ne pourrait pas attaquer sans se mettre hautement en danger. Cette théorie se trouva vérifiée peu de temps après, les deux humains qui semblaient sur la même longueur d'onde se débarrassèrent rapidement des potentielles menaces. Il était évident pour Mist que si la jeune Alice avait utilisée sa semblance dès le début, elle aurait pu repousser tous les opposants seule. Peut-être voulait-elle garder une carte dans sa manche ? Peut-être voulait-elle essayer de se montrer plus faible qu'elle ne l'était pour fausser les analyses de la machine ? Mist ne savait vraiment plus quoi penser. Ses codes souhaitaient qu'elle profite que les créatures ne portent pas leurs attention sur elle pour prendre la fuite, mais ses dossiers sur les relations humaines lui indiquaient qu'Alice aurait très bien pu ne pas lui fournir de poudre et simplement récupérer son corps métallique lorsqu'elle était hors-service. De plus, elle se devait de connaître les réelles intentions qui se cachaient derrière l'attitude amicale d'Alice. Pourquoi cette humaine savait tant de choses ? Le code principal de Mist commençait à se remplir d'erreur système à cause de cette incompréhension.

Et finalement, le combat prit fin. Le dernier griffon tomba, tout comme ses frères l'avaient fait avant lui. D’où provenaient les créatures de Grimms, que devenaient elles à leurs mort, éprouvaient elles des sentiments ? Voilà bien des question dont ne se préoccupait nullement l'androïde. Elle les avait désignés comme ennemis et désormais leurs menace était éliminé. Elle n'avait pas réellement de problème d'éthique, elle suivait les ordres quels qu'ils soient et cela ne l’empercherait pas de se regarder dans un miroir si elle y voyait une quelconque utilité.

"Opposants restants : zéro. Menace éliminé. Désactivation du mode combat. Dommages critiques. Requiert réparation."

Sur ces mots elle fît disparaître l'arme d’énergie de ses mains avant de se faire attraper par Alice. Son ton ne semblait pas agressif et au contraire joyeux, Mist en conclue donc qu'elle n'avait pas besoin de repousser l'humaine. Son contact proche avec elle ne la gênait pas mais ne lui plaisait pas pour autant. Elle restait inlassablement neutre.

"Affirmatif."

L'humaine s’essaya alors au pied d'un arbre. Un arbre simple, semblable à tout autre. La clairière ne laissait aucune trace d'affrontement et déjà les feuilles rouges vermillon reprenaient leurs chûtes calmement au gré du vent.  Mist ne bougea pas d'un pouce lorsque la jeune humaine lui proposa de s'asseoir, elle n'en voyait pas l'utilité et resta donc debout face à cette dernière, écoutant ses dires. Il y avait trop d’incohérence. Une année... Elle n'était opérationnelle que depuis quelques jours. Elle commença par refuser le fruit avant de poser ses questions.

"Je n'éprouve pas le besoin de manger. Alice, qui êtes vous exactement ? Qui suis' je pour vous ? Je pense que vous faites erreur sur moi. Cependant vous connaissiez ma dénomination ainsi que la ressource dont j'avais besoin pour recharger mon noyau. Je veux connaître la façon dont vous avez obtenu ces renseignements."

Elle était brève et alla droit au but de façon logique. Elle avait une question, elle voulait une réponse. Evidemment, un sous programme était en cours prêt à être utilisé si jamais tout cela tournait mal.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Jeu 31 Mar - 21:26

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

-Je n’éprouve pas le besoin de manger. Alice, qui êtes-vous exactement ? Qui suis-je pour vous ? Je pense que vous faites erreur sur moi. Cependant, vous connaissiez ma dénomination ainsi que la ressource dont j’avais besoin pour recharger mon noyau. Je veux connaître la façon dont vous avez obtenu ces renseignements.

Au simple fait d’entendre ses quelques mots, une vive tristesse m’envahit. Je commence à manger ma pomme et range celle que je lui proposais.

-Alors, tu ne te souviens vraiment plus de moi ? Soupiré-je. Ainsi, laisse-moi tout t’expliquer.« Machine Intelligente Synaptique à Technologie dust », plus communément appeler projet Mist. Tu es issue de ce projet conçu par les ingénieures de Beacon. Tu as été fabriqué quelques semaines avant mon arrivée à l’Académie. Tu étais également consciente de ta condition d’androïde. Quand j’ai débarqué, tu m’as accueilli la première. Nous avons fait nos classes ensemble et donc on peut dire qu’on a évolué en même temps. On était tellement proche qu’on peut dire qu’on se considérait comme des meilleures amies. Voyant que j’étais assez complice avec toi, on m’a initiée au projet Mist. On s’est soutenue pendant six ans. Six ans où j’ai été heureuse de t’avoir à mes côtés. On ne travaillait pas dans la même équipe, parce que tu dirigeais une petite escouade. Trois ans après mon arrivée, un affreux évènement s’est produit pour moi en plus de l’invasion des Grimm. Tu as été l’une des rares à braver l’interdit que je m’étais fixé. Je ne voulais pas refaire du mal aux autres, alors je me suis imposé la solitude. Tu ne l’as pas entendu de cette oreille et tu es donc resté auprès de moi. Tu m’as soutenue dans cette détresse qui était la mienne. Si tu veux des preuves de ce que j’avance, tiens.

Je sors mon scroll de ma poche, le mets en mode galerie et le lui tends.

-Puis subitement, continué-je, il y a un an, tu as disparu. Je t’ai cherchée pendant trois mois avec l’équipe désigner pour. Nous n’avons rien trouvé. Aucune trace de toi. J’en fus terriblement attristée et choquée. Je peux te dire encore bien des choses, sur toi. Je peux te dire que tu étais quelqu’un de souriant, d’attentionnée. Tu aimais découvrir tout ce qu’il était possible d’apprendre. Si je t’ai proposé une pomme, c’est parce que c’est mon fruit préféré et que tu as un jour émis l’envie d’en gouter une. Tu étais aussi une incroyable tacticienne et une meneuse de troupes hors pair.

À force de déballer ces souvenirs, quelques larmes viennent me brouiller la vue.

-Alors, quand je t’ai bousculée, j’ai été surprise et heureuse de te retrouver. Mais, te voir sans souvenir de moi ou du passer m’a choquée. Voilà, tu sais tout. Libre à toi de me croire ou non. Mais, il s’agira quand même de la vérité. Je ne suis pas ton ennemi et je ne voudrais jamais l’être.

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Mer 6 Avr - 0:40

L'humaine aux traits nobles afficha une expression nouvelle sur le visage. Bien que Mist ne sût pas directement ce qui clochaît, elle pouvait tout de même comprendre que quelque chose déplaisait en ce moment à cette Alice. Peut-être avait-elle été blessée plus que ce que ne l'aurait analyser la machine ? Evidemment, l'androïde qui semblait désormais sortir de la casse ne pouvait comprendre la tristesse qui envahissait l'humaine. Elle s'était simplement comporté comme à l'accoutumée, refusant la pomme pour des raisons logiques. En tant que machine, boire, dormir et manger lui étaient totalement inutiles. Alice au contraire aurait sans doute besoin de cette ressource comestible dans un futur proche, la faire consommer à une simple machine qui ne ferait que brûler l’ingrédient dans une poche incinérant ce qui s'y trouvait serait d'une inutilité des plus totales.  La machine resta droite, l'épuisement chez elle ne se traitait pas comme les créatures de chair et de sang. Elle avait une quantité d'énergie x qui était fixe. Contrairement aux humains et faunus, elle n'avait pas la capacité de la récupérer passivement en se reposant. C'est aussi pour cela qu'elle n'éprouvait pas le besoin de s'asseoir, rester debout était plus pratique sur bien des points. Elle serait plus rapide à réagir au moindre inconvénient rencontré premièrement. Mais surtout, surtout elle garderait une hauteur et donc un avantage non négligeable sur Alice si il s'avérait qu'elles en viennent aux armes pour une quelconque raison. Evidemment dans son étât actuel, les probabilités d'une sortie victorieuse après un affrontement n'étaient pas du côté de la machine. Même si Mist décidait de fuir, Alice pourrait facilement l'abattre avec son arme à longue distance et le volatile pourrait suivre sa trace durant de longues minutes. C'est pour cela que Mist était prête à frapper au moindre signe dangereux. Si elle mettait le premier coup elle acquerrait un avantage non négligeable pour la suite des événements. Finalement, Alice croqua le fruit et commença son monologue. un long récit qui se tenait sur presque tous les points.

Elle connaissait l'acronyme derrière le nom de l'androïde et persistait dans le fait que Mist devrait normalement dans l'ordre des choses la reconnaître. Cependant la personne décrite par la jeune demoiselle n'avait rien à voir l'objet qu'était Mist en cet instant. Les fichiers mémoriels de Mist étaient clairs. Elle avait été créée il y a quelque semaines seulement par d'ingénieux savants de la White Fang. Beacon n'était autre que l'un des ennemis récurrents pour la glorieuse White Fang. Mist ne s’embarrassait pas de valeur morale, de savoir pourquoi la White Fang faisait ça, qui était les gentils et qui étaient les méchants lui passaient bien au dessus des systèmes. Evidemment, la réponse serait énormément compliqué car le monde n'était pas tout noir ou tout blanc mais pour Mist le monde se résumait simplement à un concept dès plus simples. Il y avait ceux qui donnaient les ordres et ceux qui agissaient. Elle faisait partie des seconds, d'ou sa condition de simple outil. Elle n'avait pas été conçue pour être une amie, elle n'avait pas été conçue pour tenir compagnie. Non, elle n'était qu'un objet que l'on rangeait dans une salle en attendant d'en avoir encore besoin. Elle n'était pas heureuse de sa condition mais elle n'en était pas pour le moins triste. Non, elle acceptait ce fait avec une indifférence des plus complète. Elle n'avait pas besoin d'en entendre plus. Il ne s'agissait pas de la réalité, cette fille ne délirait pourtant pas étant donné qu'elle possédait toutes ces connaissances. Cependant Mist présumait qu'elle mentait en n'ayant pleinement conscience de la situation. La machine décida de coupe l'humaine pour lui préciser qu'il était inutile d'en dire plus, toutefois cette dernière voulu montrer des preuves avant que l'androïde ait pu ouvrir la bouche. Mist resta donc silencieuse et fixa le scroll que venait de sortir Alice. Il s'agissait d'un petit appareil bien pratique repliable possédant un écran holographique. Il agissait comme un système de communication avancé, il pouvait aussi détecter et afficher le taux d'aura restant du possesseur et encore bien d'autre choses. Il s'agissait en somme d'un terminal très évolué de poche. Cet outil était devenu un indispensable pour chaque citoyen de Vale, surtout grâce à sa connexion sécurisée au réseau constante.

Le scroll entre les mains, elle défilait lentement chaque photo qui se présentait à elle. Alice était présente sur bon nombre d'entre elles, il y avait aussi d'autres personnes n'étant pas dans la base de données de l'androïde. Mais ce n'était pas tout. Il y avait aussi de nombreuses photos qui étaient prises ou l'on pouvait voir Mist en premier plan. Elle ne portait pas du tout les mêmes vêtements et n'affichait pas son ton neutre habituel. La machine s'arrêta devant une image. Alice continuait de parler mais plus aucune information n'était traitée par ses processeurs. Mist se contentait de fixer l'image en question sans analyser, sans fonctionner. Elle était au point mort. L'image montrait une fontaine imposante au premier plan qui lançait des tas de jets d'eau en tous sens, en arrière plan se trouvait la grande académie de Beacon. Tout devant, Mist était présente et semblait rire aux éclats, se tenant le ventre. Deux pieds sortaient de l'eau, ceux d'Alice. La machine pressa lentement le bouton suivant pour y voir une photo prenant part au même endroit, l'utilisateur de l'appareil avait du utiliser presser plusieurs fois de suite le bouton servant à enregistrer l'image en vue par le capteur de l'appareil. Mist tendait une main à Alice qui ne semblait apprécier la posture dans laquelle elle se trouvait. La machine pressa de nouveau le bouton pour afficher l'image suivante. Cette fois-ci, Alice s'était relevé tandis que Mist se trouvait désormais dans l'eau de la fontaine. L'image suivante montrait les deux riants bêtement sous le regards des passants. Elles étaient trempées et semblaient se chamailler en riant. Mist ne comprenait pas pourquoi, elle ne pouvait trouver la source de ces fichiers mémoires mais elle était sûre de la façon de comment s'était déroulé l’événement. La Mist sur les photos avait tout d'abord poussé Alice pour la faire tomber à l'eau tandis qu'une dernière personne prenait les photos. Alice s'était donc accordé une petite vengeance et les deux s'étaient retrouvées à l'eau. Pourquoi était-elle sûre de cela ? Pourquoi pouvait-elle interpréter aussi aisément les images qui se présentaient à elle ? C'était impossible. Tout bonnement impossible. Peu importe comment elle essayait de retourner l’échiquier, la situation qui se présentait à elle était catégoriquement impossible. Une large étincelle se produisit au sein de son être, elle pût s'en rendre compte grâce au trou béant qu'elle possédait depuis peu. Ses systèmes défaillaient un-à-un, ils ne pouvaient supporter une incohérence de la sorte. Lorsque l'on présente l'impossible à une créature comme l'humain, cela peu le rendre fou certes, mais il peut s'en sortir de par sa longue connivence avec le monde de l'imaginaire et des rêves. Il est capable d'imaginer l'impossible là ou une machine en est incapable. Mist savait qu'elle allait se causer de nouveau des tas d'erreurs systèmes en appuyant sur le bouton suivant, mais elle le fît avant même d'avoir pu analyser ce qui allait se passer. Désormais Alice ne parlait plus depuis quelques minutes et l'image qui s'afficha failli faire lâcher l'appareil des mains de Mist.

Il y avait tout un tas de personnes dont l'étrange Alice et l'androïde. La vue de cette image provoqua une réaction des plus étranges. Une goutte rougeâtre imprégnée de poussière coula de son œil gauche. Mist mis cela sur le dos d'un autre de ses dysfonctionnements. il fallait arrêter les frais ! Tout de suite, ou elle finirait par vraiment devoir s'arrêter et s'écrouler sur le sol vaincue par les dysfonctionnements. Elle ne regarda pas les photos suivantes mais seulement la date, tout d'abord il y avait très peu de photo mais un petit faussé temporel semblait s'être écoulé. Elle continua de faire semblant de regarder les photos un temps, mais décida de profiter du fait qu'elle avait le scroll entre les mains pour récupérer l'ID ainsi que la fréquence de l'appareil. Une fois ceci acquis, elle replia l'appareil et le tendit de nouveau à Alice. Elle lança un sous programme de hacking et déclara toujours avec un ton neutre qui se trouvait être en désaccord avec la trace de dust qu'elle avait désormais sur la joue.

"Alice. Mes processeurs sont enfin parvenus à une réponse correct à vous fournir. Je suis bien Mist. La personne sur ces photos est aussi Mist. Cependant, je ne suis pas la personne apparaissant sur votre scroll. Comme vous le savez, je suis une simple machine. Cette personne est aussi selon vos dires une machine. Voilà la seule théorie possible. Je fus créer sur les plans de l'outil présent sur ces images. Il y aurait donc deux fois cette personne. C'est la seule possibilité qu'il m'est donné de penser. Adieu, Alice."

Mist se tourna alors lentement et entama sa marche vers la route sur laquelle elle se trouvait. Evidemment, elle gardait un capteur sur l'humaine et l'animal volant, pour éviter une désagréable surprise. Elle n'avait toujours pas remarqué que son masque de grimm manquait à l'appel dans sa poche.
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Mer 6 Avr - 4:25

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Quand mes larmes finissent de couler, je regarde Mist en train de visionner mes photos. Elle doit surement contempler les clichés de ce jour-là devant la fontaine. L’un de mes meilleurs souvenirs en sa compagnie.

On venait tous deux de revenir de mission. L’ambiance était à détente et à la rigolade. Je la narguais sur le fait que j’avais tué plus de Grimm qu’elle pendant la mission. Pour se venger, elle me poussa à l’eau. Même à travers l’onde, je pouvais entendre son rire franc. Elle me tendit la main pour pouvoir me relever. Quand je fus redressée, je tirai sur cette même main pour l’attirer à son tour dans la fontaine. Une fois qu’elle se releva, nous éclatâmes tous de rire. Mais, il existe une chose que les photos ne montraient pas. Le lien invisible qui nous unissait. Le fil rouge insécable de notre amitié. Et c’est ce même fil rouge que je veux raviver. Je ne peux pas croire qu’il s’est évanoui à jamais.

Une chose particulière attire mon attention, une larme de Dust perle sur la joue de l’androïde. Avait-il un espoir qu’elle se souvienne de quelque chose ? Elle me rend mon Scroll après quelques instants. Un petit voyant rouge cligne pour me signaler qu’une intrusion avait été commise. Mist a dû répondre à un ordre quelconque. Elle m’expose sa théorie sur son existence actuelle. Sauf qu’elle ne peut pas exister, et ce pour une bonne raison, il n’y a plus de plan. Il est donc impossible de recréer un androïde comme elle. Mes mains errent parmi les feuilles mortes et dénichent un masque blanche. Je le reconnais aisément, la Withe Fang. Alors, c’était eux qui nous l’avaient prise. Enfin, je comprends tout. Ils devaient avoir effacé son programme d’origine et remplacé par un logiciel bien à eux. Mais, malgré tout, je sais que la véritable Mist est encore enfouie à l’intérieure d’elle. Elle commence à se retourner et à partir. Je me relève d’un bon et m’adresse à elle.

-Non, tu ne peux être une copie de ma meilleure amie, parce que cela fait six ans que les plans ont été détruits. Tu as été construit partie par partie et les plans étaient à chaque fois brulés pour éviter l’espionnage entre les différents camps. Alors, tu ne peux être une reproduction. Tu es la seule et l’unique Mist. La mémoire t’a peut-être été enlevée par eux, dis-je en tendant le masque que je viens de trouver. Mais tu as quand même réagi face à ces photos. Je t’ai vu verser une larme. Tu ne peux nier cela. Je ne veux pas te faire de mal. C’est même tout l’inverse. C’est ton bonheur que je recherche. Si tu es heureuse dans la situation présente alors je jure que je te laisse tranquille, mais si tu ne l’es pas alors laisse-moi t’aider. Je peux te faire redevenir comme avant. Tu m’as confié, peu de temps avant que tu ne te fasses enlever, une copie de ton programme, de ta mémoire, dans l’éventualité qu’il ne t’arrive quelques mésaventures. Cherche au fond de toi et je sais que tu feras le bon choix. Je veux juste qu’on soit de nouveaux amies, comme autrefois.

J’ai déblatéré tout cela avec tout le désespoir qui m’habite face à cette situation. Je tends ma main vers elle.

-Viendras-tu avec moi ? Seras-tu capable d’affronter tes tortionnaires ?

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Mist Azuréan le Jeu 14 Avr - 5:38

L'androïde se stoppa nette lorsqu'elle entendit l'humaine parler de nouveau. Non pour autant se retourner elle ne bougea pas, écoutant le flot de paroles se voulant rassurant de son amie, ou du moins de celle qui se définissait comme. Selon Alice, elle était unique. Pouvait-elle vraiment encore être définie comme un outil si elle était unique ? Non, elle ne devait pas penser ainsi. L'humaine mentait, elle mentait. Ce n'était qu'une menteuse. Mais dans ce cas, pourquoi la machine qui n'était que ferrailles et programmes voulait continuer d'entendre la voix de cette menteuse ? Sa voix. Elle lui était étrange, Mist ne pouvait définir ce qu'il se passait en cet instant. Ce simple timbre de voix lui faisait peu à peu baisser sa garde. Elle ne devait plus l'écouter, il fallait qu'elle s'enfuie, qu'elle s'écarte de ce mal. Mais ses jambes ne bougèrent pas. Elle continua donc d'écouter la jeune fille aux cheveux d'argent, peut être en portant trop d'importance à ses paroles. Selon elle, tout n'était qu'un plan de la White Fang. Une reprogrammation, donc. D'étranges questions germèrent dans le code de l'androïde, elle les garda en réserve pour Alice. Alice qui ne cessait de parler, lorsqu'elle annonça qu'elle était concernée par le bonheur d'un simple amas de pièces, Mist eût envie de la faire taire. A chaque mot de cette jeune fille, De nouvelles questions se créaient dans ses dossiers, de nouvelles sensations se faisaient analyser par ses programmes. Elle lui posa alors une question dont Mist n'avait pas la réponse. Était-elle heureuse ?... Qu'est ce qu'était la définition du bonheur ? Une simple machine comme elle pouvait elle éprouver cette joie si particulière aux humains et faunus ?

Finalement, Alice lui fît une proposition. Celle de redevenir ou du moins devenir la Mist dont lui parlait tant cette dernière. Une personne et non un outil. L’androïde se tourna lentement face à l'humaine. Peut-être avec ce qui pouvait être considéré comme une moue imperceptible sur le visage. Alice avait sa première main tendue et ouverte tandis que la seconde tenait encore le masque de Grimm. Mist aurait pu trouver la métaphore amusante si elle pouvait éprouver un quelconque sentiment. Une bonne minute passa, une bonne minute durant laquelle on entendit que le doux bruits des feuilles rejoignant leurs sœurs sur le sol. La voix de Mist se fît finalement entendre.

"Humaine. Non, Alice. Je ne pense pas avoir les meilleures qualifications en terme de profondes questions sur l'être. Cependant quelque chose cloche dans vos dires. Vous me demandez de changer mon code pour être la Mist que vous me décrivez depuis quelques minutes. Mais dans ce cas, si mon code actuel se fait remplacer par ce code que vous définissez comme le vrai, que deviens-je, moi la Mist actuelle ? La Mist qui sert la White Fang, la Mist que vous avez devant vous en ce moment. Je serais supprimée au profit de l'autre. Peut-être sera-t-elle heureuse, peut-être ne demande t-elle qu'à être sauvée, peut-être sa vie actuelle ne lui convient pas, peut-être que vous lui manquez profondément, Alice. Je cesserais d’exister. Physiquement, je serais toujours présente car ce corps fût le même pour les deux programmes différents. Mais je ne serais plus la même. Evidemment, pour vous, si vous dîtes la vérité, je ne suis déjà plus moi même. Et pourtant, actuellement je suis Mist. Peut-être pas la même que vous aviez connu mais cela ne change rien au fait que j'existe en ce moment, même si ce n'est qu'en tant que simple outil. Si vous voulez me reprogrammer et me que je sois de nouveau comme auparavant, alors la Mist actuelle disparaîtra au profit de l'autre. Alice, si quelqu'un venait vous voir et vous indiquait que vous n'êtes pas celle que vous pensez, que vous êtes une tout autre personne. Accepterez vous de mourir pour que cette personne renaisse ? Même si il s'agit de la véritable vous ? C'est le choix que vous me proposer. Disparaître au profit d'une autre. Une autre qui sera certainement heureuse de vous revoir et qui goûtera au bonheur dont ma condition d'outil m'interdit certes, mais tout cela au profit d'une autre... Alice, peut-être que tout ce que je ressens actuellement sont les cris et pleurs de votre amie qui me supplie de prendre votre main, je pense qu'elle veut vraiment vous retrouver."

L'androïde avança de quelques pas et était désormais toute proche d'Alice. Elle avait beaucoup trop parlé à son goût, elle qui était si directe habituellement.

"De plus, le choix ne me revient pas. Mon code m'interdit de prendre des choix, sauf en cas d’extrême nécessité pour la mission. Alice, je ne disparaîtrais pas pour une autre. Je ne peux pas. Je sers la White Fang"

Des larmes coulèrent à flot de son œil. C'était déroutant, ce n'était pas un simple calcul ou une simple analyse. Elle pouvait ressentir qu'une partie d'elle lui hurlait d'attraper la main, une partie voulant vivre, une partie voulant de nouveau pousser Alice dans la fontaine de l’académie. Mist tendit la main mais son code l'empêcha d'attraper la main que lui tendait son ancienne amie. A la place elle récupère le masque qu'elle plaça calmement sur le visage. Comme pour cacher les larmes, pour ne pas qu'Alice continue de la voir pleurer. Son noyau battait son plein, elle ne savait plus ou donner de l'énergie. C'était à la fois très douloureux et en même temps libérateur. Etant une machine elle ne pouvait ressentir la douleur, mais il s'agissait là d'un malaise intérieur, un malaise caché entre deux lignes de code. Elle se retint d'hurler à Alice qu'elle avait besoin d'aide, d'hurler qu'elle lui manquait, que tout lui manquait. Qui était-elle ? Mist, c'est sûr. Mais qui était Mist ? D'un coup elle se sentit bien plus faible. Il était temps de rentrer se faire réparer. Elle lâcha sur un ton monotone :

"Désolée Alice. Vous m'êtes appréciable, j'espère que vous serez heureuse."

Elle se retourna et entama une longue marche. Ses pas étaient lourds, ses pas étaient lents. Comme si une part d'elle voulait la retenir ici. Quoi qu'il en fût, elle était avant tout une machine et bien que cela était un point fort dans bien des domaines, une machine était obligée de suivre les ordres quels qu'ils soient. Une machine pouvait se faire re-coder, une machine n'était qu'un outil finalement. Voilà pourquoi, seule la contrainte pourrait sauver la pauvre demoiselle qui hurlait à la mort, perdue dans les codes les plus profond. Dans tous les cas, l'issue serait tragique et se terminerait par la suppression totale d'une des deux Mist. Sous son masque, les larmes ne s'arrêtaient. Mais elle continuait de marcher, sans regarder derrière elle. Cette tragédie qui se jouait sur cette scène recouverte d'un rouge vermillon allait-elle prendre fin ? N'était-ce qu'un entracte ? Ou alors les pantins sur scène trancheront leurs fils et écriront eux mêmes la fin de l'histoire ?
avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Alice Branfubh le Ven 15 Avr - 10:29

ft. Mist Azuréan

ft. Alice Branfubh

Logique et folie font rarement bon ménage

Je suis là, main tendue, à attendre la réponse de Mist. De longues minutes passent. Elle finit par se retourner. J’écoute sa réponse attentivement. Elle a, d’une façon, raison dans sa manière de penser. Oui, elle disparaitra. Enfin, il y a toujours moyen de concilier les deux. Il faudra juste bien faire les choses. Je veux effectivement retrouver ma meilleure amie, celle que je considère même comme ma sœur. Mais, je pense que ce qu’il s’est passé actuellement est aussi une part importante de son existence. Je ne sais pas si je ferais pareil en l’état. Si je me laissais partir, mais je pense que si la personne que j’étais avant avait une chance de revenir, peut-être, que je la saisirais. Je comprends que le choix ne lui revient pas et qu’elle doit suivre son code. J’ai quand même un espoir quand je la vois s’approcher de moi. Elle saisit son masque et le place sur son visage pour m’empêcher de la voir pleurer. Elle commence à faire marche arrière et s’éloigne de moi. J’ai la réelle impression que ses pas sont lourds, comme si elle voulait que je la retienne. Suivant mon instinct et les larmes qui coulent à flots, je cours rapidement vers elle et la prends dans mes bras.

-Si tu veux tant rester celle que tu es actuellement, pourquoi pleures-tu autant que moi ? Demandé-je en sanglotant. Il est vrai que si l’on fait d’une certaine manière ton existence actuelle disparaitra, mais je ferrais tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela se passe différemment. Je demanderais à ce que ta mémoire actuelle fusionne avec celle de ma Mist. Cela agira comme si tu avais été amnésique tout ce temps et que tu retrouvais enfin la mémoire. Je veux tant rire de nouveau avec toi, partagé des choses avec toi. Je ne veux plus te perdre. Tu m’es si précieuse, toi, ma meilleure amie. Non, pas ma meilleure amie, mais plutôt la sœur que je n’ai jamais eue.

J’imagine qu’il faut, comme le choix ne lui revient pas à cause de son code, que je prenne cette lourde décision pour elle. Moi, elle est toute choisie. Je veux la retrouver cout que cout. Je retourne Mist et lui enlève son masque. J’observe quelques instants la tristesse qui se lit, malgré elle, sur son doux visage. Je lui efface les larmes qui perlent et la sers à nouveau. Que faire à présent ? Comment faire pour la ramener sain et sauf à Beacon ? Je repense rapidement au projet Mist, à toutes les informations mécaniques la concernant. Et, soudainement, une idée germe dans mon esprit. L’arrêt d’urgence. Une option à utiliser qu’en cas d’extrême urgence, si l’intégrité de Mist était menacée. Nonobstant le fait que tout danger est écarté pour elle, j’imagine que c’est le bon moment pour l’utiliser.

-Pardon pour tout, j’espère que tu ne m’en voudras pas.

Je m’approche de son noyau apparent en dessous de ces blessures et le dévisse d’un coup sec. Je la retrouve, inerte, dans mes bras. Je la charge sur mon épaule, elle n’est pas si lourde que l’on pourrait le penser, et me dirige vers l’orée de Forever Fall avec la plus grande des vigilances. Une fois arrivée, je la place sur ma chopper et démarre en direction de l’Académie.

-Je te le promets, Misty, tout va bien se passer.

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Logique et folie font rarement bon ménage. [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum