"There's Nothing I can't steal. ♪" [Jayden Hood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"There's Nothing I can't steal. ♪" [Jayden Hood]

Message par Jayden Hood le Sam 6 Aoû - 11:18


HOOD JAYDEN


Nom
► Hood.
Prénoms(s)
► Jayden.
Âge
► 23 ans
Race
► Faunus Renard.
Groupe
► Criminels.
Feat
► Archer de Fate/EXTRA

Couleur
► Jayden est un dérivé du mot "Jade", désignant une pierre aux teintes vertes. Hood est lié aux bois, forêts, et la verdure qui leur est associé.


Descriptions



Physique
►Jayden est un jeune homme avec des proportions physiques très honorables pour quelqu’un de son âge. Du haut de son mètre quatre-vingt-deux pour ses soixante-seize kilos, on le décrit tout simplement comme quelqu’un d’assez fin et svelte, sans grande particularité physique. Pas de poignée d’amour, ni de tablette de chocolat, juste un physique simple mais athlétique. Si l’on devait désigner la partie la plus musclée de son corps, ça serait bien évidemment ses bras. Manier un arc demande une force physique importante dans ces derniers, si l’on veut pouvoir envoyer ses flèches avec une puissance suffisante. La vraie particularité de l’individu, cependant, réside dans le bas de son dos, à la base de sa colonne vertébral, de laquelle sort son héritage de Faunus : une queue de renard à poil roux, avec l’extrémité blanche, d’une cinquantaine de centimètres de long. Sa posture est des plus basique, les épaules légèrement en arrière et tombante, le menton levé, il donne l’impression de regarder les gens de haut, alors qu’il aime juste faire en sorte d’avoir le plus d’horizon visible dans son champ de vision.

Au niveau du visage, il n’en reste pas moins des plus charmants. Il n’a de loin la tête de tueur, ni celle d’un guerrier qui a vu mille combats. Non, lui, on le verrait plutôt tout droit sorti d’un club d’hôte, à servir des clientes comme étant un homme de compagnie. Le visage calme et souriant. Un visage apaisant et calme, il apparaîtra la plupart du temps avec une expression amusée, comme si le monde qui l’entoure n’était rien d’autre qu’un terrain de jeux. Si vous captez le regard émeraude du Faunus, vous verrez qu’il est toujours le regard intense, toujours à avoir son objectif fixé avec ses prunelles. Si jamais il ne vous regarde pas quand vous lui adressez la parole, c’est donc que vous n’avez aucun intérêt pour sa personne. Seul bémol reste au niveau de ses dents. Vivant comme une sorte de vagabonds, et étant très souvent avec une cigarette aux lèvres, elles ont fini par faiblement jaunir avec le temps. Rien de très alarmant, mais remarquable s'il sourit en laissant ses lèvres afficher sa dentition. Mais si on oublie ça, on pourrait entendre de sa bouche une voix suave, correspondant à son visage, rarement excité et se voulant calme.

Niveau vestimentaire, vous l’aurez compris, le jeune homme a un goût pour le vert. La raison est en réalité des plus basiques : les forêts étant en majorité composées de verdures (Forever Fall voulant faire sa rebelle), et étant donné qu’il s’est entraîné plutôt pour être un combattant de soutien, en arrière, il a considéré que cette couleur était le plus adaptée afin de se camoufler dans cet environnement. De plus, toujours en association avec cette impression de calme, le vert est souvent associé à la sérénité, ce qui fait que les gens arrivent facilement à le considérer comme non-agressif. Il fait cependant en sorte de justement ne pas trop attirer trop l’attention, et c’est là qu’entre en jeu son vêtement qu’il considère le plus important : son chaperon. Constamment avec la capuche sur sa tête, il paraît discret aux yeux de la population, son visage assez caché. De plus, il peut ainsi empêcher les gens de voir son arme, rétractée et attachée dans son dos. Il apparaît ainsi comme un simple voyageur ne voulant de mal à personne. Belle couverture pour ce qu’il est vraiment…
Caractère
►Qu’on se le dise tout de suite, l’apparence ne reflète pas dans son entièreté l’individu qui se trouve en face de vous. Jayden est assez charmeur, mais pas seulement dans le sens où il abordera aisément les représentantes de la jante féminine. Il parle avec aisance et calme, toujours dans le but d’apaiser la vigilance de son interlocuteur. On arrive ainsi aisément à lui faire confiance. Sa prestance fait qu’on arrive aisément à s’ouvrir à lui, en se disant qu’il n’est pas dangereux. Il ne met pas un sentiment de sécurité, mais plutôt de tranquillité dans l’esprit de ceux avec qui il parle.

Cependant, sous le masque se cache quelqu’un qui est des plus calculateur. Ses conversations et actions sont construites de sorte à ce qu’il puisse arriver à ses fins. Menteur, trompeur, arnaqueur, des appellations qui lui ressemblent que trop bien. Le but dans ses conversations est surtout de pouvoir tirer de la personne qui l’interpelle quelque chose de positif. Ainsi, s’il en voit l’opportunité, il n’hésitera que peu à retourner la situation à son avantage, que ce soit tout simplement essayer de vous piquer votre portefeuille, ou vous abandonner en plein milieu de Grimm pour qu’il puisse s’enfuir.

Le problème avec ce genre de comportement, c’est qu’au final, il en sort qu’il a un certain égo. Il se considère comme étant doué dans ce qu’il fait (ce qui n’est pas forcément à tort non plus), et donc aura tendance à moins prendre en compte les risques potentiels quand il touchera bientôt au but. Forcer une action à se dérouler, être moins subtile avec ces gestes. Cela peut paraître anodin, mais sur le terrain, la moindre erreur, et l’opération est échouée. Son arrogance s’exprime également lorsqu’une situation ne se passe pas comme prévu. C’est sans doute l’un des rares cas où il peut s’énerver, car il n’aime pas quand les gens ne vont pas dans le sens qui conviendrait à ses plans, ou du moins, s’il considère que ça va à leur encontre.

Pour ce qui est du combat, Jayden n’est clairement pas un combattant de front. Il aura beau réussir à se défendre et à repousser des sbires et autres scrubs sans trop de difficulté en les frappant de son arc, quand il s’agira d’un Hunter ou d’un Grimm, cela sera une autre paire de manche… Il préférera maintenir à distance ses opposants, en leur tirant dessus avec ses diverses flèches pour les repousser. Si ses compétences de combattant seul ne sont pas des plus excellente, lorsqu’il agit en tant que soutien, il devient un allié redoutable. Ses capacités d’observation ainsi que la polyvalence de son arsenal lui permettent de s’adapter à tout type de situations, donnant un avantage certain à ceux qui l’ont à la botte.

Pour conclure, son opinion sur comment évolue le monde en ce moment… Il s’en fout. Enfin, ce n’est pas entièrement exact. Pour être plus clair, c’est qu’il ne tient pas spécialement s’allier à un groupe plus qu’un autre, considérant que ces derniers sont soit pas faits pour lui, soit qu’ils seraient contre sa vision des choses. Concernant par exemple les Dark Hunters, il considère ces hommes comme des illuminés, des fous qui ne se rendront pas compte du moment où les Grimm se retourneront contre eux afin de s’en faire un casse-dalle. Les White Fang et les anti-Faunus, ce ne sont que des extrémistes qui essayent de voir qui criera plus fort que l’autre (bien qu’il soit prêt à vendre ses services aux militants pro-Faunus si cela peut lui rapporter). Quant aux Hunter, ceux qui l’ont viré de l’école pour une faute qu’il n’a pas commise, il ne souhaite pas avoir de contact avec eux. Il aura beau partager leur idéologie de combattre et détruire les Grimm, il ne peut pas partager leur vision trop « juste et idéaliste » des choses. Il reste un escroc et un voleur avant tout.


En combat



Semblance
►Les Faunus sont des êtres aux sens de base bien développés, avec une vue leur permettant de voir dans le noir. Mais la semblance de Jayden lui permet de faire bien plus que ça. Vous l'aurez compris, son pouvoir, qu'il surnomme "Forest Hunt" lui permet d'augmenter ses capacités de vision de plusieurs manières. Une fois ses yeux d'un vert fluorescent, il peut ainsi voir à travers les obstacles, augmenter la portée de sa vue (jusqu'à 50X), repérer les Auras, voir sur 360° et également ralentir les mouvements pour lui permettre d'agir plus aisément.

La "faiblesse" de cette semblance est qu'il ne peut pas faire deux "augmentation" à la fois. Il ne peut pas par exemple augmenter la portée de sa vue et voir à travers les objets.
Arme
►Bien qu'il saches se défendre au corps à corps (et quand je parles de "se défendre", c'est éviter de se prendre un coup par un scrubs, pas contre un expert du combat rapproché), ses talents ne s'expriment vraiment qu'à la semi et longue distance. Étant donné la nature de sa Semblance, il a choisi de rester ainsi en retrait lors des combats, en devenant un Archer. Son arme de prédilection donc est un MADB (Multi Action Dust Bow) répondant au nom de Amhrán Earrach, un arc qui possède un barillet de Dust pouvant donner un effet supplémentaire à ses flèches.
> Red Dust : Une explosion de flamme se fait à l'impacte.
> Blue Dust : La flèches gèlera avec des piques de glaces se qui se trouve autour d'elle.
> Black Dust : Les objets se trouvant autour de l'impact de la flèches y seront attiré (un peu comme le piège dans Gardian of the Galaxy).
> Yellow Dust : Une décharge électrique paralysante sera lâchée autour de la flèches.
> Green Dust : Un vent entourera la flèches, augmentant ainsi sa force de pénétration.
Le sixième compartiment est vide, c'est pour quand il veut tirer de simples flèches.

Pour le Carquois, il n'en a pas. Vous me direz alors où il range ses projectiles ? Simple, dans sa cape. Cette dernière est cousue avec du fil imprégné de Dust, lui permettant, lorsqu'il injecte un peu de son Aura, de générer des flèches à partir de celle-ci.


Histoire



Chapter I
The Beginning


Jayden est né au Royaume de Vale, alors que les choses allaient encore bien, et que les Grimm n’étaient rien d’autre qu’un danger maîtrisé par les Hunters, et que la seule « menace » venant de l’humanité étaient les White Fang, des Faunus radicaux, mais pas encore tombés dans les actions violentes et extrémistes. Il n’avait pas eu la « chance » de vivre dans une famille des plus aisées. Certes, ils mangeaient à leur faim, mais c’était à la sueur de leur front, puisque ses parents travaillaient tous les deux à la mine de Dust, pour en extraire les précieux cristaux pour des entreprises multinationales. Ils auraient bien aimaient travailler ailleurs, même dans un simple magasin à vendre ce produit qu’ils avaient appris à manier à force avec le temps… Mais leurs traits de Faunus ne leur permettaient pas une aussi grande liberté. La ségrégation faisait que les humains avaient plus de facilité dans la vie qu’eux, qui étaient exclus par rejet de la différence.

Mais à cela, Jayden n’en avait que peu à faire. Certes, très souvent, les enfants aux alentours le rejetaient souvent pour jouer, associant son trait animal à une personnalité de vil voleur et menteur, mais il se refusait de se laisser abattre. Il pensait que se laisser manipuler par des propos diffamatoires et raciaux n’étaient pas une façon de vivre. La seule personne pouvant le définir était lui-même après tout. Ainsi, lorsqu’il n’était pas occupé à aider ses parents à la mine (y travaillant moins car tout Faunus était-il, il restait un enfant), il s’amusait seul en se baladant dans les forêts, restant dans les zones de sécurité pour éviter de croiser malencontreusement un Grimm. Il remarqua durant ses excursions que ses yeux arrivaient de mieux en mieux à percevoir son environnement, mais n’en fit pas allusion à ses parents, pensant qu’il ne s’agissait juste que, comme il avait appris à l’école, de la manifestation de ses gênes de Faunus, qui auraient des sens développé.

Cependant, aucune histoire ne serait bonne sans l’arrivée d’une péripétie, n’est-ce pas ?  Du haut de ses onze ans, alors que certains parlaient déjà de s’inscrire à l’académie de Signal, lui essayait encore de comprendre le fonctionnement de la Dust et ses multiples usages en travaillant à la mine avec ses parents. Il s’était fait une raison, la vie d’aventurier n’était pas pour lui. Et pourtant, elle allait lui rentrer dedans, au sens littéral du terme. Un jour où il se baladait en forêt comme à son habitude, il fut percuté par un groupe d’enfant en train de fuir, ne prenant pas la peine de l’esquiver, limite à le pousser au sol exprès. Il n’eut pas le temps de se relever qu’il se trouva nez à nez avec un Ursa. La peur le paralysait, et il se serait bien fait tuer si ce n’était pas pour l’intervention d’un Hunter. Le destin semblait bien faire les choses, car après lui avoir dit de décamper, le Hunter se chargea de régler son compte à la créature. Mais fort était de son arrogance qu’il n’avait pas vu l’arrivée d’un Ursa encore plus gros que celui d’avant. Mais si le chasseur ne l’avait pas vu, Jayden, lui, l’avait clairement dans son viseur. Hurlant sa présence au chasseur, ce dernier put esquiver le coup de patte, avant de se retourner le tuer.

Suite à cette surcharge d’émotions, une longue discussion se passa entre Jayden et l’homme, se présentant sous le nom de Prasinos (Viridian en Grec). Ce dernier était apparemment surpris des sens développés du jeune roux, et après une analyse, il comprit que le jeune homme avait éveillé « naturellement » son aura et sa semblance. Un fait rare, mais possible. Prasinos déclara alors que Jayden était né naturellement pour être un Hunter, mais le jeune Faunus n’était pas aussi enthousiaste. Ce n’était pas que la vie de Chasseur lui déplaisait, mais il restait encore ses parents à aider à la mine et il lui manquait l’argent pour financer ses études… Il avait peut-être les capacités, mais certainement pas les moyens. Qu’à cela ne tienne, répondit Prasinos. Il refusait de laisser un talent comme lui ne pouvant se faire exploiter. Après une longue discussion entre les deux et ses parents, où beaucoup de pour et de contre ont été mis en avant, Jayden eut l’autorisation de partir en école, et aurait le droit à une bourse pour ses études. Ils avaient peur, mais les deux gardiens du jeune Faunus voulaient donner une chance à Jayden de faire quelque chose de sa vie. C’est donc le cœur lourd de promesses que le jeune homme parti en direction de son nouveau foyer : l’Académie de Signal.


Chapter II
School Days

Dire que l’entraînement pour devenir un Hunter était difficile devait paraître comme une blague pour les élèves : c’était bien pire que ça ! Les examens demandant des connaissances méticuleuses, les entraînements physiques repoussant les limites du corps, et bien sûr, la compétition constante qui était des plus stressantes. Jayden avait signé pour ça, mais il ne savait clairement pas dans quoi il s’était embarqué. Le premier jour de cours qu’il a eu à l’académie, il comprit comment son tuteur et bénéficateur avait fait pour l’intégrer à l’école : il était l’un des professeurs. Bon, ce n’était pas un professeur lié directement à la vie de Hunter, mais il était enseignant en Géographie. Ses cours consistaient en des anecdotes de ses aventures de Hunter, où il en profitait pour expliquer certaines particularités des régions qu’il a pu visiter. C’était intéressant, pour le moins que l’on puisse dire.

Il remarquait également que la vie à l’école était loin de ressembler à celle qu’il avait dans son petit village en bordure. Là où une différence nette avait été créée entre les Humains et les Faunus, ici, les gens n’étaient pas aussi magnanimes sur la ségrégation et autres propos raciaux. Certes, le comportement de société n’avait pas entièrement disparu du fait qu’il était bien trop longtemps encré dans notre façon de penser commune, mais au moins, les gens arrivaient plus aisément à se dresser pour leurs droits et à se défendre quand on les agresser, sans peur de représailles. Ces écoles pour former les futurs « héros » de Remnant semblait également essayer d’instaurer une toute nouvelle mentalité d’égalité des droits entre les individus, de ne pas les mettre dans des petites cases, de sorte à ce que chacun comprenne qu’être tous unis dans l’adversité était mieux que de créer une division entre les peuples. Une belle éthique, un peu trop idyllique pour le goût du jeune roux, mais assez plaisante à voir.

Accessoirement, c’était également l’occasion pour Jayden d’apprendre le maniement des armes. Beaucoup de choix s’offraient à lui, mais une tendance semblait être récurrente auprès des étudiants : vouloir obtenir une arme changeante pouvant s’adapter pour le corps-à-corps et la distance. Le jeune roux cependant n’était pas dans cette optique. Pour lui, chercher à combler les deux terrains revient à ne pas atteindre le sommet de ses capacités. C’est donc en prenant ceci en compte, ainsi que les effets de sa semblance qui se développait lentement, qu’il a choisi de se concentrer sur la maîtrise d’un Arc, faisant rire Prasinos, qui lui aussi avait une arme du genre. Cependant, comparé à ce dernier qui avait une arme changeante purement mécanique (les balles étant plus simples à transporter que des flèches), il a tenu à aborder un autre terrain d’exploitation, celui dans lequel il a baigné depuis sa tendre enfance… C’est ainsi qu’il donna naissance à Amhrán Earrach, un arc pouvant renforcer la puissance de ses flèches grâce à de la Dust. Quant aux projectiles en question, cela demanda plus de temps. Ce n’était qu’à la fin de son parcours à Signal, à ses 17 ans, qu’il réussit à concevoir un manteau cousu en fils de Dust, pouvant ainsi se matérialiser en Flèches grâce à l’insufflation de son Aura. Sa formation finie et son équipement optimisé, il était enfin prêt pour partir à la fameuse école qu’était l’Académie de Beacon.

Dans cet école, il se demandait si un jour, il pourrait effectivement se faire sa place. Il n’était pas reconnu dans le milieu, il n’était pas un champion de tournoi, il n’était même pas spécialement doué pour le combat en général. Tout ce qu’il avait avec lui, c’était son équipement, son cerveau et ses yeux, rien d’autre. Le jour de l’initiation était des moins orthodoxes. En effet, ce n’était pas tous les jours qu’un homme se faisait propulser en l’air avec comme seule consigne « Search and Destroy ». Heureusement que Jayden utilisa une flèche accroché à un Fil de son chaperon pour s’accrocher à un arbre pour s’empêcher de s’écraser au sol. Suite à cela, il fit une rencontre percutante (au sens propre) avec celui qui allait être son partenaire et chef d’équipe : Dart Argent. La surprise fut autant dans l’apparence de l’individu que le choix de son arme : un vrai Mousquetaire, sans arme changeante, juste un simple Fleuret. Après une cavale dans la forêt, ils tombèrent nez à nez avec ses autres futurs coéquipiers, Regn Maëstrom et Akatsuki Natsu, mais également un King Taijitu. La bataille fut féroce, ils ont bien cru y passer plusieurs fois lors de l’affrontement, mais grâce à la coordination et au pep d’Argent, ils avaient réussi à triompher de la créature, tout en trouvant les objets qui leur étaient demandé. C’est ainsi que, à la fin de la cérémonie d’initiation, ils formèrent ensemble l’équipe ARJN.

Jayden pensa alors qu’il s’agissait le début d’une grande aventure avec cette équipe. Il ne s’attendait certainement pas aux évènements tragiques qui allaient mener à sa dissolution…


Chapter III
End of Dream

La vie qu’il avait passé à l’école de Beacon était sans doute la partie la plus mouvementée de son existence. Lui qui pensait que les cours à cette académie seraient, à quelques détails près, identiques à ceux de Signal, il se rendit bien vite compte que la différence de niveau était plus importante. Déjà, en plus du programme bien chargé de Signal, il fallait incorporer en plus toutes les connaissances en Grimmologie. Après tout, l’école les formait afin qu’ils puissent un jour défaire ces monstres. Rajouter à cela en plus toutes les épreuves de combat, et vous obtenez beaucoup de soirs à se plaindre que son corps soit couvert de bleus et courbatures. Les niveaux étaient bien plus illégaux entre les élèves, la séparation entre l’Elite et les gars lambda était plus marquante. Sans parler également des chasses aux Grimm, qui n’étaient pas une partie de plaisir avec une équipe aussi peu organisée que celle de Jayden.

Tiens, en parlant d’eux, une brève présentation s’impose. Dart Argent, leader de l’équipe. Si l’on devait dire un seul mot pour décrire l’individu, ce serait « motivé ». C’est tout simplement le gars qui impose son rythme de vie aux autres, toujours à aller à fond dans ce qu’il fait, que ce soit étudier, s’entraîner, manger, dormir, etc. Il est le principal soutien moral de l’équipe, en train de toujours faire en sorte de calmer le feu et de garder l’énergie au plus haut. Regn Maëstrom, un type des plus arrogants que jamais. Parlant de lui à la troisième personne, il se considère comme étant le meilleur des meilleurs dans son domaine. Et bien que parmi ceux de sa promotion, très peu étaient capable de le battre… Il était une bille totale niveau études, incapable d’enregistrer la moindre information (on le soupçonne d’avoir d’énormes troubles de la mémoire). Jayden s’engueulait beaucoup avec lui, les deux s’échangeant des insultes aussi divers que variées. Akatsuki Natsu quant à lui était le plus discret de la bande. De manière général, il n’ouvrait la bouche que quand il pensait que cela soit utile, et de manière générale, pour dire à quelqu’un d’arrêter de faire des conneries. Il parlait toujours du fait que y avait beaucoup trop d’injustice et qu’il voulait faire en sorte de renverser la situation.

Une belle équipe de bras cassés, me direz-vous. Mais l’air de rien, c’est que le petit groupe tenait la route. Là où quelqu’un avait des faiblesses dans un domaine, les autres arrivaient facilement à compenser. La même chose peut être dite sur un champ de bataille. Chacun avait un rôle bien précis à suivre, et si tous se coordonnaient bien, la mission devenait assez simple à faire. Même lors de la compétition du festival de Vytal, ARJN avait réussi à passer les quarts de final pour accéder aux combats en duo. Bon, après, il y eut de grosses disputes pour savoir qui devraient participer au tour suivant, tous voulant montrer sa valeur, et au final, Jayden et Regn furent tirés au sort, entraînant leur élimination car Jayden ne pouvant se battre au corps à corps, et e Regn se la jouant beaucoup trop personnel, MAIS, dans l’ensemble, ça tenait plutôt la route.

Ils avaient réussi à passer en seconde année, ce qui faisait qu’en plus de leur formation au sein de Beacon, ils allaient pouvoir participer à plus de missions, dont leur dernière en tant qu’Equipe. L’objectif était simple : enquêter sur un entrepôt qui était apparue en plein milieu de la forêt, et revenir une fois des preuves suffisantes recueillies. La bonne nouvelle, c’était qu’ils avaient réussi  à trouver le lieu rapidement. La mauvaise, c’était qu’on ne les avait pas prévenu de la population sur place : des humains ET des Grimm, mais aucun ne semblait attaquer l’autre. Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Ils avaient entendu parler de cas extrêmement rare de Grimm qui n’essayaient pas de charger à vue d’une proie, mais là, c’était carrément de la cohabitation. Pensant qu’il s’agissait d’une information suffisamment importante en soit, ils décidèrent de s’en aller. Cependant, l’occasion ne se présenta pas comme ils l’espéraient. Alors qu’ils avaient réussi à contacter l’école, ils furent séparés par les Grimm, obligés de se déplacer en paire.

Jayden s’était retrouvé donc isolé avec Dart dans un coin de l’entrepôt, sur les toits pour être exact, car ils pensaient qu’ils pourraient fuir en prenant de la hauteur. Cependant, les créatures les avaient rejoints, et les repoussaient jusqu’aux rebords du toit. D’un geste maladroit, Dart glissa de son point et était sur le point de chuter dans la mer noire de Grimm au sol. Jayden eut cependant le réflexe de l’attraper à temps, et du bout du bras, et essaya de le remonter, mais rien n’à y faire, le combat précédent le fatigua trop pour user de sa force. Il se rendit compte alors que des Grimm étaient apparus dans son dos, il devait se dépêcher. Mais le mousquetaire qu’était son partenaire avait compris que cela ne serait pas possible, et que si Jayden ne partait pas maintenant, aucun des deux ne survivrait. De son propre chef alors, après avoir fait ses derniers adieux, Dart lâcha la main qui le raccrochait à la vie, et se laissa tomber dans le vide. Les appels de Jayden résonnaient dans le vide, alors que les Grimm s’approchaient dangereusement dans son dos. Heureusement, les agents de Beacon étaient arrivés sur place, et avait tiré le reste de l’équipe d’affaire.

Le temps que tout se termine, les humains de la zone avaient déjà disparu, emportant avec eux leurs secrets. Jayden, encore traumatisé de la mort de Dart, fut encore plus perturbé quand ses deux autres équipiers arrivèrent. Alors qu’il fut sur le point de tout raconter, il se prit une droite de Regn qui l’accusa d’avoir volontairement lâché Dart dans le vide pour sauver sa peau. Apparemment, la scène fut visible de loin par les membres de son équipe, mais ils avaient interprété le geste différemment. La colère envahi le corps de Jayden, qui essaya de se défendre comme il pouvait, mais personne ne voulait savoir. Pour ses coéquipiers et ses professeurs, à peine plus compatissants à cause de la situation, le jeune roux avaient laissé mourir un camarade de combat. Jayden passa alors un conseil de discipline, où sa parole fut mise en doute par ses deux camarades, allant même, une nouvelle fois, mettre en doute ses propos à cause de ses traits de Faunus. De toutes les raisons qu’ils avaient à proposer, ils mirent la plus absurde.

Etant donné l’absence d’éléments, un non-lieu fut déclaré. Cependant, ce n’était pas le cas pour tous. L’histoire de cet évènement se répandit dans toute l’école, les rumeurs comme quoi, il avait tué son chef d’équipe et partenaire sans la moindre hésitation. Ses camarades ne le défendirent même pas, se contentant d’ignorer à chaque fois que Jayden était pris dans un coin pour être passé à tabac. Les professeurs quant à eux ne faisaient rien, ce n’était pas leur rôle de régler ce genre de litige, surtout quand l’un des concerné avait une telle réputation. Très vite, la vie devint intenable à l’école. Le jeune homme n’en pouvait plus. Il ne pouvait même pas en parler à ses proches, ses parents étant trop loin de l’école, et Prasinos sans doute en mission ailleurs. Il était seul.

Il fit alors la décision qui allait changer sa vie. L’archer décida alors de s’enfuir, de quitter ce monde qui l’avait accueilli pour le traîner dans la boue. Quittant en pleine nuit, sans aucun mot, il abandonna ses espoirs et sa vie de futur Hunter. Mais il se refusa de rentrer chez lui, la queue entre les jambes. Il ne pouvait pas revenir et redevenir un fardeau pour ses parents. Il décida donc de faire la seule chose qui lui était possible dans sa situation : survivre.


Chapter IV
A Life that's Worth it

Plusieurs années s’étaient écoulées depuis que Jayden avait quitté l’académie. Après avoir surmonté sa tristesse et sa colère, il ne restait plus grand-chose de la joie de vivre qui caractérisait l’homme. Maintenant, il n’était plus que lassitude cynisme, ne voyant le monde comme étant un endroit bien triste, où les hommes n’attendront que le moment où l’on te tournera le dos pour frapper. Il apprit rapidement que lorsqu’on était livré à soi-même, il y avait très peu de choix sur les moyens de survivre. Travailler ? Qui irait demander les services d’un jeune Faunus qui n’a pas sa licence de Hunter ? Chasser dans la forêt ? Cela suffit un temps, mais le danger que représentaient les Grimm grandissant rendait les choses plus difficiles. Il fut alors contraint à virer de bord, et à employer des moyens peu scrupuleux : voler.

Au début, les choses étaient loin d’être faciles. Un pas maladroit qui causa du bruit, une main trop brusque et rapidement repérée. Il y en a eu des courses poursuites qu’il a subit, et qui l’on fait courir jusqu’à épuisement. Cependant, à force de reproduire les gestes encore, et encore, et encore, il avait fini par en faire quelque chose d’aussi simple que marcher. Ce qui avait réussi à débloquer la situation ? Sa Semblance. Elle n’était pas seulement utile pour l’aider dans ses talents d’archer, mais également pour l’aider à analyser son environnement, et à agir en conséquence. Il pouvait plus rapidement repérer les portes feuilles, les centenaires de nourriture ou Dust, les gardes. Tout était enfin à sa portée. Il allât même jusqu’à parfois braquer les convois de marchandise, alors que son goût pour le pillage était éternellement gravé dans sa bouche.

Il finit par se faire une petite réputation dans les réseaux clandestins. On parlait d’un homme arborant une cape d’émeraude qui pouvait, selon la rumeur, voler tout ce qu’il voulait. L’égo de Jayden monta très vite, car s’il avait fini par s’habituer à ça, il appréciait encore plus cette vie. Ses anciens camarades, son mentor et même sa famille serait sans doute choqués de l’entendre déclarer de telles choses, mais il n’en avait que faire. Il ne les avait plus revus depuis son départ forcé de Beacon, où, alors qu’il n’avait rien fait, on l’avait rejeté purement et simplement. Il vivait une vie de brigand, de renégat, mais c’était sa vie. Très vite, la rumeur remonta jusqu’à lui, et il fut contacté pour faire des actions loin d’être légales. Ils avaient besoin de quelqu’un ayant les capacités d’un Hunter, mais surtout, n’ayant pas peur de casser des œufs. De l’argent facile venait s’ajouter alors à ses propres pillages, de quoi mettre encore plus de confort dans sa vie.

Vint bien évidemment la fameuse période de « la chute », celle de l’avènement des Dark Hunters. Il repensa à cette fameuse mission, où les Grimms semblaient collaborer avec les hommes. Les choses semblaient se rapprocher, puisque ce fameux groupe était aussi composé d’adorateurs des créatures ténébreuses. Une belle brochette de cinglés, s’il osait dire. La chute des royaumes avait ainsi entraîné une surpopulation de Vale, ce qui voulait également dire beaucoup plus de personnes à voler. L’inconvénient cependant était la concentration également de chasseurs, qui fit que cela devenait plus tendu d’agir en dehors du cadre de la loi. Mais ce n’était pas pour décourager le jeune homme. Après tout, il n’y avait ainsi pas de meilleure occasion pour lui de montrer sa supériorité face aux supposés « héros de Remnant », qui l’avaient rejeté sans chercher à comprendre.

Si on lui demandait s’il regrettait son choix, il répondrait tout simplement qu’il n’y avait pas de bon ou mauvais choix, juste des qui t’avantagent plus que d’autres. Peut-être que la vie aurait fini autrement si les choses s’étaient passées d’une certaine façon, mais il ne dirait pas que c’était pour le mieux ou le pire. Sa vie de maintenant lui convient plus que bien, et pour rien au monde il n’échangerait sa liberté.


Jay'


Pseudos(s)
► Jay suffira.
Âge
► Blabla.
Avis sur le forum
► Un peu sombre
Comment l'avez-vous découvert?
► "Ruby Forum RPG" et tombé dessus
Le code du règlement
►Morgane valide



© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'




Dernière édition par Jayden Hood le Mar 16 Aoû - 22:53, édité 8 fois

_________________

♪ Fairy Tail OST - Natsu's Theme ♪
avatar
Jayden Hood

Messages : 1
Date d'inscription : 06/08/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "There's Nothing I can't steal. ♪" [Jayden Hood]

Message par Alice Branfubh le Sam 6 Aoû - 14:42

Bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir la suite Very Happy

_________________
Rien n'est comparable à la Folie, elle libère de tant de souffrance.
Elle est la seule arme face à la dure réalité.
Abandonnez-vous à elle et tout ira pour le mieux.
Suivez-nous jusque ce paradis, d'accord?
avatar
Alice Branfubh

Messages : 109
Date d'inscription : 26/02/2016
Age : 22

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "There's Nothing I can't steal. ♪" [Jayden Hood]

Message par Mist Azuréan le Sam 27 Aoû - 21:22




Bienvenue sur Remnant !


Félicitation, ta fiche est à présent validée, tu peux commencer à RP ! Si tu es à la recherche d'un partenaire avec qui RP, tu peux aller déposer une demande de RP. Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à contacter un membre du staff, ou à créer un nouveau sujet dans la partie Aide.

Amuses-toi bien sur le forum !

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'

avatar
Mist Azuréan

Messages : 32
Date d'inscription : 10/03/2016

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "There's Nothing I can't steal. ♪" [Jayden Hood]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum