Those days of innocence... PV: Violet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Those days of innocence... PV: Violet

Message par Adrian Black le Mar 24 Jan - 4:39

Adrian Black & Violet Liehell... mots ▬ dialogue en ...
Those days of innocence...

Adrian fit une profonde respiration. Son cœur battait la chamade, son cœur était endolori par les combats et son cœur battait d'une manière si rapide que c'était comme si c'était son dernier jour sur terre. Ses mains étaient couvertes de sueur, ainsi que son cœur, et ses vêtements collaient à sa peau. Il n'y avait aucun vent pour lui apporter ne serait-ce qu'un peu de fraîcheur et de quoi lui alléger un peu son fardeau. Il était tout simplement fatigué. Une trentaine de minutes sans s'arrêter de combattre pouvait épuiser n'importe qui et malgré sa jeunesse et son talent, Adrian était dans un match serré contre un autre élève. Un regard rapide aux alentours ne lui révélait rien d'intéressant. Il se trouvait au beau milieu d'une ville détruite et abandonnée depuis des années. Les rues étaient fissurées et envahies d'herbes folles mortes, séchées comme s'ils avaient été au soleil depuis de nombreuses années. Sa vision était un peu embrouillée par la fatigue, il se fiait donc à ses autres sens, notamment a l'ouïe.

Il ne fallait pas qu'il perde. Pas maintenant. Pas après tout ces efforts. Il allait mourir de honte probablement si jamais cela arrivait. Il était en troisième année et se trouvait être le premier dans le classement en terme de leçon pratique contre les Grimms et les combats en équipe. Il devait faire non honneur envers sa famille, mais envers ses amis aussi. Il eut une pensée pour eux, vaincus par l'adversaire qu'Adrian combattait en ce moment. Ce genre de pensée le mettait en rogne. Qui était-il pour se permettre de les humilier publiquement ? Un grognement sourd s'échappa d'Adrian Black, dont sa prise se raffermissait encore plus sur la poignée de sa lame ancestrale. La lame qui avait un aspect d'acier sombre ne luisait nullement, malgré la clarté de la Lune et des rayons lunaires qu'il projetait aux environs, illuminant un tant soi peu son environnement.

Il tentait de calmer son cœur qui battait toujours aussi rapidement.

Un bruit attira son attention vers la gauche, une masse géante et sombre fonçant vers lui.

Adrian roula sur les côtés et en rugissant, trancha en deux l'Ursa géante au niveau du cou, une partie y restait encore accrochée... Avant qu'il ne s'envole en éclats de verre. Adrian se protégea le visage et émit un grognement rageur. La Semblance de son adversaire était, selon ses propres observations, une sorte de miroir capable de renvoyer des projections et des illusions. Il avait reconnu sa tactique aussi facilement d'ailleurs, l'épuiser jusqu’à ce qu'il ne soit plus en état de combattre. Ce petit manège avait duré depuis plus de dix minutes, dix minutes qui semblaient dix heures.

Adrian se releva doucement et laissa pendre sa lame, reprenant son souffle rapidement avant de relever son épée en la levant au niveau de l'épaule, pointée vers l'avant. Plus pratique pour parer soudainement ou attaquer. Une autre masse noire fonça vers lui, mais cette fois, fit une pirouette vers la droite et trancha la patte d'un autre Ursa qui s'éclata en morceaux de verre au sol.

Il change souvent de position donc, comme un véritable tireur d'élite, pensait Adrian en enlevant une écharde rapidement qui s'était planté dans son avant-bras, il est intelligent. Adrian savait respecter ses adversaires, son père lui avait appris bien des choses, notamment le respect de ses ennemis pour leurs capacités. La famille Black avait toujours été une famille guerrière. Il était normal qu'on inculque aux jeunes générations de l'honneur et du respect. Un soupir s'échappa de sa bouche et ses iris grises semblèrent s'illuminer un moment sous un rayon lunaire. Il avait eu une idée.

S'agenouillant au sol, il posa son épée sur le sol et ferma les yeux, retrouvant soudainement un instant de sérénité en apparence, comme un moine venant faire la prière du matin dans un temple solitaire se situant au bout d'une montagne. Il ne bougea point. Une minute. Deux minutes. Trois minutes. Il avait finalement réussi à ralentir son cœur en un rythme plus normal et sa respiration avait retrouvé son rythme banal. Adrian entendit un rugissement, mais ne réagit point. Même quand cette fois-ci, dix Ursas lui foncèrent dessus. Puis soudainement, il se releva et d'un geste d'une rapidité surprenante, trancha les leurres en plusieurs parties, tous éclatant en morceaux. Ses yeux parcoururent les morceaux rapidement, tous illuminés par la Lune... Et Adrian eut de la peine pour retenir un sourire satisfait.

Prenant appuie contre un lampadaire brisé, il se propulsa soudainement vers un bâtiment abandonné aux vitres presque cassé. Il avait vu un moment une silhouette sombre grâce aux reflets des miroirs et de la lumière de la Lune. Il traversa une fenêtre qui se fracassa en mille morceaux quand il fit son passage, roula sur le sol poussiéreux et soudainement, donna un puissant coup de poing devant lui, touchant la poitrine d'un étudiant avant qu'Adrian ne tourne sur lui-même, son autre main tenant l'épée, blessa son adversaire gravement au niveau de sa poitrine et tomba au sol, neutralisé.

Adrian haleta doucement sous l'effort, ces actions lui ont coûtés une énorme concentration et une fatigue mentale comme physique. Il entendit enfin la voix salvatrice :

''Incroyable ! Il semblerait que le dernier survivant de l'équipe de Beacon, Adrian Black, ait survécu ! Ils ont remportés l'avant-finale !''

Adrian entendit enfin des exclamations quand le dôme qui s'était trouvé au-dessus de leur tête s'ouvrit pour dévoiler un ciel d'un bleu éclatant accompagné de son soleil aussi brillant que mille feux. Le décor d'une ville détruite s'immergea dans une plateforme mouvante dans laquelle ils s'étaient tenus. L'élève avait eu son Aura presque entièrement vidée à cause des coups d'Adrian. Une grande foule acclamait la victoire du jeune garçon. Enfin, il sentit ce doux vent froid sur son corps, il en aurait presque souri, mais ne s'était contenté que de fermer ses yeux et de profiter du moment avant de les rouvrir en entendant son adversaire se relever péniblement.

Adrian se retourna et lui offrant une main, l'adversaire hésita avant d'accepter avec gratitude, se relevant avec l'aide du brun.

''L'Académie Beacon semble bien avoir inculqué du respect et de l'éducation envers ses élèves !'' Repris le commentateur du tournoi, un professeur de Beacon. ''La finale sera reportée demain pour que vous profitiez mieux des activités de ce soir !'' Ajouta-t-il avant d'éteindre le micro.

Adrian soupira et rendit le signe d'au revoir de l'étudiant avant de sortir de l'arène en s'enfonçant dans une sorte de corridor géant et se retrouva dehors ainsi. Il avait l'intention de se reposer un moment... Le reste de ses équipiers était surement dans une infirmerie pour l'instant. Ils avaient sacrément morflé et étaient tous dans un état d'inconscience. Ils se réveilleront. Sinon, le brun les hantera même en enfer. Adrian rangea son épée dans le fourreau accrochée sur son dos en tapant légèrement sur le dit fourreau pour que l'épée rentre plus facilement.

Il se mêla à la foule, affrontant parfois des hordes d'étudiants et d'étudiantes de Beacon comme ceux d'autres écoles qui lui complimentaient sur ses prouesses aux combats. Mes coéquipiers étaient meilleurs, pensaient le brun en se retirant de la troupe de badauds qui avaient été distraits momentanément par l'échoppe de nouille d'un vendeur. Il erra ainsi comme cela pendant un moment en ce bel après-midi avant de s'asseoir sur un banc en dessous d'un arbre dont les branches étaient agitées par le vent frais. Adrian ferma les yeux un long moment, profitant de ce silence apaisant, étant un peu éloigné du festival.

Il les rouvrit néanmoins après un moment en sentant une présence s'approcher de lui. Ses yeux gris se posèrent sur la silhouette d'un professeur qui lui était familier, tenant deux verres de jus visiblement froid et frais. Rapidement, Adrian se releva et baissa la tête en signe de respect.

''Professeur Liehell... Quel plaisir de vous voir aujourd'hui.'' Dit Adrian en guise de bienvenue, sans relever son regard néanmoins. Par respect. Et un peu par peur.

Le résultat des bulletins approchait rapidement, demain notamment... Et ce soir, ses parents devaient normalement venir pour un bal ou les étudiants ainsi que leurs parents avaient été convoqués, sans oublier leurs professeurs. Ses parents étaient sévères. Enfin, son père était sévère. Mais Adrian le respectait. C'était pour devenir sa fierté qu'il étudiait fort en théorie, passant parfois des nuits blanches pour réussir un test.

Il se rendit vite bien compte qu'il portait encore son masque ancestral - et durant tout le combat, il l'avait porter, subissant d'ailleurs au passage quelques moqueries 'amicales' de la part de l'équipe adverse - et le retira rapidement et le remit dans la poche de son haut avant de reprendre sa position de mise en respect initial, tête baissée.

''Il fait chaud, ne trouvez-vous pas ?''

avatar
Adrian Black

Messages : 47
Date d'inscription : 15/03/2016
Age : 19

Statut Scroll
Groupe:
Semblance et arme:
Aura:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum